Sensorwake lève 1,6 million d’euros

Sensorwake.jpgSensorwake a annoncé ce jeudi 4 mai une levée de fonds de 1,6 million d’euros auprès du fonds d’investissement Fa Dièse, du fonds Pays de la Loire Participations, de BNP-Paribas Développement et du groupe Givaudan.

Cette opération va accompagner le déploiement commercial de son produit phare, le réveil olfactif, à l’international : la startup ambitionne de conquérir le marché nippon et américain.Elle contribuera également au développement d’Oria, son nouveau produit destiné à améliorer la qualité du sommeil.

Texte

Givaudan entre au capital de Sensorwake

Sensorwake a bati son succès sur une approche bien-être associée à des capsules parfumées pour lesquelles il a noué un partenariat avec Givaudan, leader mondial en création de parfums et d’arômes pour le secteur agro-alimentaire, les biens de consommation et la parfumerie.

« Nous sommes fiers d’investir dans Sensorwake et de renforcer ainsi notre partenariat. Il n’y a rien de plus formidable que de soutenir de jeunes talents et de s’associer à des start-up qui partagent les mêmes engagements et la même vision que nous en matière d’innovation dans l’industrie des parfums. » a commenté Gilles Andrier, Directeur général de Givaudan.

Texte

Sensorwake, a le vent en poupe

Finaliste du Google Science Fair en 2014, tout juste âgé de 18 ans, puis médaillé d’or au Concours Lépine en 2015 pour son réveil olfactif, Guillaume Rolland s’est lancé dans l’aventure startup en 2015 avec son associé Ivan Skybyck.

La startup nantaise n’a cessé d’enchaîner les récompenses dont deux « CES Innovation Awards » successifs en 2016 et en 2017.

Sensorwake, implantée à l’Incubateur IMT Atlantique, emploie aujourd’hui 13 personnes.

Texte

«Porté par des jeunes entrepreneurs, le projet s’inscrit pleinement dans notre volonté d’accompagner des start-up en croissance, créatrices d’emplois en région Pays de la Loire et présentes à l’export. »

Quentin Chancereul, Chargé de mission Siparex dédié au Fonds Pays de la Loire Participations.

Contacts

Publié le 05.05.2017

par Mireille MÉCHINEAU