GEPEA - Axe Écotechnologies

Résultat de recherche d'images pour "logo gepea"

Au sein du laboratoire GEPEA, cet axe intègre les équipes concernées par les écotechnologies. L’originalité de cette structuration est de combiner les aspects procédés, énergie et réduction de l’impact sanitaire et environnemental, de même que l'optimisation des systèmes énergétiques aux différentes échelles ou encore le couplage valorisation matière et énergie. De plus, l’axe Ecotechnologies permet une approche système, transverse, multi-disciplinaire et intégrée par domaine d’application.

Texte

L’axe comprend 3 équipes :

  • Ose : Optimisation – système – énergie

L’équipe Ose a pour ambition de contribuer à l’amélioration de l’efficacité énergétique des procédés et systèmes.

Le cœur de l’activité réside au niveau des procédés thermiques, essentiellement dans des domaines d’applications de l’agroalimentaire et des matériaux. Cette activité s’étend de la micro-échelle locale (particules, couches limites, propriétés thermophysiques,…) jusqu’à l’intégration énergétique à l’échelle macroscopique (procédés, systèmes) voire à l’échelle de l’usine ou du territoire.

Dans le cadre des problématiques actuelles d’économie, de qualité et de sécurité, l’amélioration de l’efficacité énergétique est une approche systémique résolument multi-échelles (spatiale et temporelle), multi-physique et forcément multi-critères. Le principal défi de la modélisation multi-échelles appliquée à l’intégration énergétique réside dans le développement de méthodologies et d’outils permettant le passage d’échelles tant les phénomènes mis en jeu sont nombreux et complexes, avec des dynamiques différentes. L’un des enjeux est de lier les différents niveaux de description en utilisant une bonne information pour passer d’une échelle à l’autre sans discontinuité et en permettant des temps de calculs acceptables.
 

  • Team : Traitement eau air métrologie

Les objectifs de l’équipe Team sont de répondre aux problématiques émergentes liées au besoin de nos sociétés en termes d’impacts sur les milieux récepteurs et sur l’homme.

Les travaux développés par l’équipe portent sur les procédés de séparation avec transfert – réaction appliqués aux traitements de l’eau et de l’air. Ces procédés sont déployés en fonction des propriétés spécifiques des polluants cibles identifiées. Ces cibles sont multiples et se retrouvent dans des matrices aqueuses ou gazeuses, complexes et multi-composées. La démarche de l’équipe est d’apporter des réponses pertinentes adaptées aux problématiques rencontrées en procédant à l’optimisation, l’intensification, au couplage des procédés ou encore en l’intégration du suivi des performances via des capteurs.
 

  • Verte : Valorisation énergie - matière des résidus - traitement des émissions

L’équipe Verte rassemble des compétences de recherche multidisciplinaires (énergétique, génie des procédés, science des matériaux) pour l’étude des (bio)produits et procédés impliqués dans les filières de valorisation énergie et/ou matière de bioressources et de résidus.

En cohérence avec les politiques incitatives menées à l’échelle des territoires en matière d’économie circulaire et de transition énergétique, les recherches entreprises s’inscrivent dans une démarche d’appui au développement de petites installations et permettant de valoriser des ressources locales au travers de filières respectueuses de l’environnement et de la société. S’appuyant sur une vision systémique, elles visent à développer des procédés de transformation, de traitement et conversion en prenant en compte les disponibilités des gisements, la nature des matières valorisables, les aspects d’intégration énergétique et les impacts environnementaux.