Vous êtes ici : AccueilArticlesSur les campus › Une grainothèque à Télécom Bretagne
Imprimer
Sur les campus

Une grainothèque à Télécom Bretagne

Déjà 15 grainothèques dans le pays de Brest ! Télécom Bretagne s’engage elle aussi dans la voie du partage en créant un espace dédié à l’image de l’établissement : interculturel et ouvert sur le monde ! L’équipe de la bibliothèque a initié la démarche, place désormais à une équipe de volontaires pour construire ce nouvel outil et impulser des ateliers, un cycle de conférences, des expositions autour de la biodiversité par exemple.

grainotheque du pays de BrestLancée officiellement le 15 octobre avec la venue de Sébastien Wittevert, fondateur de l’association Graines de troc, la grainothèque trouvera naturellement sa place au sein de la bibliothèque de Télécom Bretagne.

Une grainothèque pour prendre la clé des champs !
Une grainothèque est une boîte mise à disposition qui permet à chacun de déposer et d’échanger gratuitement des sachets de graines de légumes, de fleurs, de fruits bio non hybrides, parfaitement reproductibles. Le but est de permettre une prise de conscience de la thématique des graines libres, en favorisant l’échange de graines dites paysannes (principalement des espèces potagères) afin de lutter contre la standardisation des semences et l’effondrement de la biodiversité.
Il existe des grainothèques dans 32 pays dont les États unis, l’Inde, le Mali, la Nouvelle Zélande… et 15 grainothèques dans le pays brestois. Jetez un coup d’oeil à la carte et trouvez la grainothèque la plus proche de chez vous ! La bibliothèque de Plouzané s’est elle aussi lancée dans cette démarche depuis plusieurs mois.

Conférence de Sébastien Wittevert, le 15 octobre à Télécom Bretagne, campus de Brest.

Conférence de Sébastien Wittevert, le 15 octobre à Télécom Bretagne, campus de Brest.

La conférence de Sébastien Wittevert a permis d’ouvrir le champ des possibles, de répondre aux interrogations d’ordre technique et juridique. Comment être certain que les graines récoltées ne soient pas hybrides, quelles sont les espèces à sauvegarder en priorité ? Comment sécher et stocker les graines dans des conditions idéales ? L’échange avec l’intervenant a été d’autant plus intéressant qu’il possède une formation d’ingénieur en informatique dans le secteur de la finance de marché. La conférence a aussi permis des échanges intéressants en visioconférence avec un groupe d’étudiants de l’École des Mines de Nantes qui travaille autour de la permaculture et qui envisage également la création d’une grainothèque sur son campus.

Chaque lieu porte la totalité du projet, de la création de la boîte en carton ou en bois, au remplissage de graines, jusqu’à l’animation régulière de ce nouvel espace. Prochaine étape à Télécom Bretagne ? La construction en bois ou en carton de la grainothèque en elle-même, la confection de sachets pour conditionner les graines… Un coup de pouce vert est donné par l’association Graines de troc pour le lancement du projet avec l’envoi d’un carton de graines paysannes soit un trésor de 120 paquets de graines à échanger !

grainotheque-2De la suite dans les idées
Et pourquoi pas un grenier à graines pour le pays de Brest ? Un projet complémentaire est actuellement envisagé par le réseau des grainothèques, ce grenier permettrait la récupération en local de graines traditionnelles de fleurs, de fruits et légumes, puis une redistribution et de nouveaux échanges avec d’autres grainothèques. Tout est encore à construire !

Contact: Véronique Eouzan, responsable de la bibliothèque scientifique de Télécom Bretagneveronique.eouzan@telecom-bretagne.eu
 Laisser un commentaire

Nom*

Courriel*   Créer une icône

Site web

Anti-spam :* somme de 1 + 8 ?

(Comment créer une icône / un avatar ?)