Vous êtes ici : AccueilArticlesPartenaires › Grandes premières pour la Sea Tech Week
Imprimer
Partenaires

Grandes premières pour la Sea Tech Week

Pour 2016, ils ont choisi la Sea Tech Week ! Devenue incontournable, la Semaine des sciences et technologies de la mer accueille pour sa 10e édition des manifestations inédites à Brest.

Du premier FWP Atlantic Forum sur l’éolien flottant aux journées de l’Association française de réalité virtuelle en passant par BlueBridge ou Ocean Hackathon, la Sea Tech Week propose de nombreuses nouveautés.

sea-tech-weekL’éolien flottant, axe majeur de développement
La Région Bretagne s’est fortement positionnée sur les énergies marines renouvelables avec, en particulier, le projet de développement du port de Brest, dont les travaux vont débuter cet automne. Un pas supplémentaire a été franchi avec la structuration d’une filière commune entre la Bretagne et les Pays-de-Loire afin de promouvoir et de développer l’éolien flottant. Cette coopération se traduit par l’organisation, dans le cadre de la Sea Tech Week, d’un nouvel événement international : Floating Wind Power Atlantic Forum. Porté par la Région Bretagne et la Région Pays de la Loire, il va accueillir du 12 au 14 octobre, 300 participants, des experts internationaux et les représentants de grandes compagnies comme General Electric ou Hitachi.

« L’éolien flottant est un axe majeur de développement sur la côte Atlantique. Avec les projets de sites au large de Groix et du Croisic, nous entamons désormais le démarrage d’une filière industrielle. Pour notre premier forum annuel, nous allons passer en revue les projets existants ainsi que les retours d’expérience, notamment avec le Japon, le Portugal et la Norvège », commente Alain Coulais, directeur du développement économique et international de Brest métropole. En savoir plus : ici

Quand la réalité virtuelle s’applique à la mer
Autre grande nouveauté, la venue pour la première fois à Brest de l’Association française de réalité virtuelle (AFRV) qui y tient ses journées annuelles du 11 au 13 octobre. Organisées par le CERV, le Centre européen de réalité virtuelle, basé à Brest et membre de l’AFRV, elles proposeront trois formats : un colloque scientifique ouvert aux jeunes chercheurs, un salon industriel présentant différents dispositifs et des workshops. « Nous allons traiter des sujets axés sur la mer comme l’utilisation de la réalité virtuelle pour lutter contre le mal de mer ou bien le rendu 3D de la surface des océans », explique Ronan Querrec, directeur du CERV qui proposera également des animations visuelles lors du cocktail d’accueil et de la soirée grand public.

Solutions technologiques innovantes pour tous
Du virtuel toujours avec l’organisation le 13 octobre par le Pôle Mer Bretagne Atlantique (PMBA) d’un workshop sur le projet européen BlueBridge qui a démarré en septembre 2015. Réunissant des experts du numérique et du maritime, il vise à élaborer des solutions technologiques innovantes pour les acteurs de la pêche, de l’aquaculture et de l’environnement marin. « Notre objectif, c’est de développer sur une seule interface en ligne des outils (traitement de données, cartographie, modélisation, etc…) permettant d’évaluer, par exemple, les stocks de pêcherie, d’analyser les performances de l’aquaculture ou de produire une cartographie d’un environnement donné. BlueBridge s’adresse aux industriels, académiques ou collectivités qui n’ont pas toujours le temps ni les moyens de rassembler et de traiter les données », précise Anaïs Turpault- Penven, chargée de projets européens au PMBA. Les toutes premières applications seront ainsi présentées lors de la Sea Tech Week avec une discussion interactive entre experts internationaux et une démonstration en live.

Ocean Hackathon, c’est parti !
Ce challenge inédit en France, va se dérouler en amont de la Sea Tech Week, les 8 et 9 octobre. Son principe ? Des participants issus de différents milieux (université, start-up…) et de différentes disciplines (bathymétrie, économie, histoire, physique-chimie, informatique, design…) répondent à différents défis en croisant des données numériques sur la mer. Parmi les 43 défis déposés, 12 ont été sélectionnés. Parmi les thématiques les plus saillantes : la participation citoyenne, la protection et la connaissance de l’environnement ou la mise en application des technologies immersives.

 Laisser un commentaire

Nom*

Courriel*   Créer une icône

Site web

Anti-spam :* somme de 3 + 9 ?

(Comment créer une icône / un avatar ?)