Vous êtes ici : AccueilArticlesSur les campus › Exposition « De l’intention à l’objet… » de Jérôme Catrevaux
Imprimer
Sur les campus

Exposition « De l’intention à l’objet… » de Jérôme Catrevaux

Jérôme Catrevaux n'est pas un artiste inconnu à Télécom Bretagne. Après une exposition remarquée en 2011, il installe à nouveau ses toiles au Centre-vie l'espace de quelques semaines. L'occasion de montrer l'évolution dans sa démarche artistique.
Travail de l'artiste Jérôme Catrevaux

Travail de l’artiste Jérôme Catrevaux

L’artiste
Enseignant et artiste avec une formation initiale d’ingénieur, Jérôme Catrevaux est arrivé à Brest par hasard. « J’y ai trouvé une atmosphère inspirante où le temps qui passe me semble intimement lié au temps qu’il y fait. Depuis mes jeunes années, les arts graphiques se sont imposés dans mon quotidien, avec une présence forte depuis 2007. Les années passant, mon travail artistique évolue tant sur les thèmes d’inspiration que sur les techniques picturales. Cependant, il y a des constantes : le papier et le bois comme supports et le fusain pour medium de base. Je chemine dans ce travail au gré de mes envies » .

L’exposition

Il y a longtemps, une envie de représenter un motif avec le souci du détail, des proportions, des nuances. J’y trouvais du plaisir simplement parce que je parvenais à reproduire à ma convenance. Une manière de s’affirmer sans avoir forcément un message à faire passer. Montrer le travail et espérer d’éventuels commentaires comme des petites récompenses. C’est bien mais c’est court.
Après plus de 10 ans de pratique régulière, je me rends compte que mes attentes personnelles ont largement évolué et, récemment, la question s’est posée : « Pourquoi je dessine et je peins ? ».
Pendant ce questionnement, des essais sur les techniques, sur les thématiques jusqu’à ne plus trop me reconnaître dans mon travail. Je pense même y avoir perdu du style à un certain moment.

Jerome Catrevaux

Jérôme Catrevaux.

Après plusieurs mois d’interrogation, une réponse simple : chercher du plaisir en peignant et démarrer l’œuvre avec une intention forte. Cette formule populaire qui dit que c’est l’intention qui compte peut nous emmener loin. Cette intention me pousse à donner plus de ma sensibilité, je me dois de creuser en prenant le temps pour que l’idée se traduise sur l’œuvre. Réaliser un rêve. On essaie de le faire mais ces tentatives sont des bulles dont on espère qu’elles éclatent le plus tard possible : magie de l’instant.

 

 

 

 Laisser un commentaire

Nom*

Courriel*   Créer une icône

Site web

Anti-spam :* somme de 5 + 9 ?

(Comment créer une icône / un avatar ?)