Vous êtes ici : AccueilArticlesFormations › Inauguration du Pôle d’excellence cyber en présence de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense
Imprimer
Formations

Inauguration du Pôle d’excellence cyber en présence de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense

Le pôle d'excellence Cyber a inauguré ses locaux sur le campus de Beaulieu, lundi 12 décembre 2016 à Rennes, en présence du ministre de la Défense. Lors de son discours, Jean-Yves Le Drian a dévoilé une nouvelle doctrine en matière de cybersécurité.
Crédits photo : Région Bretagne

Inauguration du Pôle d’excellence cyber en présence de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense. (Crédits photo : Région Bretagne)

Le pôle d’excellence cyber (Pec) fait partie de l’écosystème breton qui accompagne le développement de la dynamique filière cybersécurité. L’association présidée par Philippe Verdier du groupe La Poste, regroupe les chercheurs, les écoles et universités, les entreprises, les collectivités et les industriels œuvrant dans le numérique, la cybersécurité et la cyberdéfense. IMT Atlantique y est fortement impliquée tant par ses travaux de recherche que par le pilotage du club formation du Pec. Cette reconnaissance de l’École se traduit également par l’engagement de Jean Le Traon qui a été sollicité pour siéger au bureau de l’association en tant que trésorier. Le Pôle ambitionne de faire de la Bretagne un acteur européen et international de premier plan et cherche à structurer la filière cybersécurité autour de trois priorités : la formation, la recherche, le développement économique.

La « Breizh Cyber Valley », l’alliance des forces dans la recherche, l’enseignement et l’industrie

Lors de son discours Jean-Yves Le Drian a annoncé une nouvelle doctrine en matière de cybersécurité, qui repose sur trois grandes lignes : le renseignement pour détecter les actions hostiles et leurs auteurs, la défense et la lutte informatique offensive.
Le ministre de la Défense a rappelé qu’au-delà des chiffres, la question cruciale du moment est bien celle des recrutements et de la formation. « Une fois que les personnels sont recrutés, il faut les former, puis entretenir leurs compétences. J’aborde là un sujet qui me tient particulièrement à cœur, à savoir le Pôle d’excellence cyber. Vous savez qu’en la matière, le cœur battant du ministère de la Défense dans le domaine technique se trouve ici, en Bretagne. Tout un réseau est constitué : DGA, École des transmissions, le Centre d’analyse de Lutte informatique défensive de Bretagne, l’École navale, l’Ensta Bretagne […]. C’est pour cette raison qu’en partenariat avec la région Bretagne nous avons décidé d’implanter à Rennes le Pôle d’excellence cyber, qui a une vocation nationale.
Dès septembre 2015, 13 grands partenaires industriels nous ont rejoints, venus de tous les horizons : grands industriels de défense, opérateurs d’infrastructures vitales, SS2I, fournisseurs de solutions, ou encore opérateurs télécoms. D’autres nous ont ralliés depuis, ainsi que de nombreux partenaires institutionnels, établissements de formation et de recherche. Je veux mentionner par exemple, parmi de nombreux autres opérateurs de formation , le Cnam de Saint-Brieuc […] ; je pense également à Télécom Bretagne, particulièrement investie et qui anime le club de formation. Ce pôle vient de se matérialiser dans des locaux que j’ai inaugurés ce matin-même, à Rennes. J’y ai vu une véritable animation, des acteurs qui se rencontrent, qui échangent, qui créent. C’est une très grande satisfaction, elle dépasse nos espérances initiales. »

Sur le volet formation, Jean-Yves Le Drian précise que pas moins de 2 800 étudiants ont été formés ou sensibilités à la cybersécurité en 2015. Concernant l’année scolaire en cours, on observe une hausse de 25 % des étudiants en cours de formation. Tout au long de la journée, le ministre a insisté sur le gisement d’emplois hautement qualifiés que représentent les activités cyber et sur la nécessité d’adapter les formations à la demande croissante.

Sur le plan de la recherche, le ministre de la Défense revient sur « L’accord général de partenariat signé fin 2014 par la DGA, le Conseil régional de Bretagne, le CNRS, l’Inria et 9 universités ou écoles d’ingénieurs, qui trace une feuille de route commune, associée à un financement de 12 millions d’euros sur 6 ans. Concrètement, cela se traduit par le financement de 10 nouvelles thèses de doctorat par an dans les domaines de l’électronique, de la cryptographie et de la sécurité des systèmes logiciels. Au-delà des travaux de recherche et du renforcement du corps professoral, ces chaires permettront de former plus de 20 docteurs ; elles constituent également des lieux de dialogue permanent entre l’industrie et le monde de la recherche. »

IMT Atlantique est impliquée dans 2 des 3 chaires mentionnées. D’une part la chaire de cyberdéfense des systèmes navals (avec l’École navale, Thalès et DCNS) ; d’autre part la chaire CyberCNI (Cybersécurité des infrastructures critiques) avec Télécom Paristech et Télécom SudParis et 8 industriels.
À la suite de l’inauguration du Pôle d’excellence cyber à Rennes, le Ministre s’est rendu à la Direction générale de l’armement puis dans les locaux lannionnais de l’entreprise Nokia qui a d’ailleurs confirmé le recrutement d’une centaine d’ingénieurs dans la cybersécurité.

Projet Cencyble*

Dans le cadre du développement de ses activités autour de la cybersécurité, IMT Atlantique agrandira prochainement son incubateur rennais pour accueillir Cencyble : centre de développement des activités cybersécurité dans les domaines de la formation, la recherche et la valorisation.
Ce dispositif composé de 6 bureaux et de 2 laboratoires devrait, par exemple, permettre à de grands groupes de réaliser directement une partie de leurs travaux de recherche et d’expérimentation. L’opération sera financée à 75% par la Région Bretagne et Rennes Métropole.

* Centre de développement des activités cyber laboratoire expérimental.

 Laisser un commentaire

Nom*

Courriel*   Créer une icône

Site web

Anti-spam :* somme de 3 + 5 ?

(Comment créer une icône / un avatar ?)