Vous êtes ici : AccueilAgenda › Soutenance de thèse de Julie Sauvage-Vincent : « Un langage contrôlé pour les instructions nautiques du Service hydrographique et océanographique de la Marine (Shom)
  • 16 janvier
    2017
    15:00 › 17:00

    Soutenance de thèse de Julie Sauvage-Vincent : « Un langage contrôlé pour les instructions nautiques du Service hydrographique et océanographique de la Marine (Shom)

    › Lieu : IMT Atlantique, campus de Brest, petit amphithéâtre
    › Contact : Viviane Guillerm, DRI pôle doctorat
    › En savoir + : Résumé de la thèse :
    Les langages contrôlés sont des langages artificiellement définis utilisant un sous-ensemble d'une langue naturelle tout en en éliminant la polysémie. Ils constituent le pont entre les langages formels et les langues naturelles. De ce fait, ils remplissent la fonction de communication du médium texte tout en étant rigoureux et analysables par la machine sans ambiguïté. En particulier, ils peuvent être utilisés pour faciliter l'alimentation de bases de connaissances, dans le cadre d'une interface homme-machine.

    Cette thèse étudie l'utilisation d'un langage contrôlé pour représenter des connaissances contenues dans les Instructions nautiques, une série d’ouvrages publiée par le Service Hydrographique et Océanographique de la Marine (SHOM). En particulier on étudiera l'interaction entre le langage contrôlé des Instructions nautiques et les cartes électroniques correspondantes. Plus généralement, cette thèse se pose la question de l'évolution d'un langage contrôlé et des ontologies sous-jacentes dans le cadre d'une application comme les Instructions nautiques ayant des aspects rigides (données numériques, cartes électroniques, législation) et des aspects nécessitant une certaine flexibilité (rédaction du texte par des opérateurs humains, imprévisibilité du type de connaissance à inclure). De manière similaire aux ontologies dynamiques que l'on rencontre dans certains domaines de connaissance, on définit ici un langage contrôlé dynamique.


    Le langage contrôlé décrit ici touche au domaine maritime encore inexploité dans l'étude des langages contrôlés, et présente un aspect hybride, prenant en compte les multiples modes (textuel et visuel) présents dans le corpus constitué par les Instructions nautiques et les documents qu'elles accompagnent. Créé pour le domaine de la navigation maritime, les mécanismes du langage contrôlé présenté ont le potentiel pour être adaptés à d'autres domaines utilisant des corpus multimodaux.


    Mots-clés : Navigation maritime, Base de connaissances, Langage contrôlé