Vous êtes ici : AccueilAgenda › Soutenance de thèse de Nesrine Charfi : « Reconnaissance biométrique basée sur les modalités de la forme de la main et de l’empreinte palmaire »
  • 23 janvier
    2017
    10:00 › 12:00

    Soutenance de thèse de Nesrine Charfi : « Reconnaissance biométrique basée sur les modalités de la forme de la main et de l’empreinte palmaire »

    Soutenance de thèse de Nesrine Charfi : « Reconnaissance biométrique basée sur les modalités de la forme de la main et de l’empreinte palmaire » › Lieu : École nationale d'ingénieurs de Sfax, Tunisie, salle des conférences
    › Contact : Martine Besnard, DRI - martine.besnard@imt-atlantique.fr - 02 29 00 11 93
    › En savoir + : Résumé de la thèse :
    La biométrie est une technologie qui se base sur l’identification des personnes à partir de leurs caractéristiques physiques (empreinte digitale, forme de la main...) et/ou comportementales (voix, signature dynamique...). La biométrie tend à réaliser la sécurité en éliminant le doute sur l’identité d’une personne et de faciliter l’identification des individus. Les travaux de recherche de cette thèse s’inscrivent dans le cadre de la reconnaissance de personnes à l’aide de la biométrie de la main. L’objectif est de concevoir un système biométrique multimodal basé sur la fusion de la forme de la main et de l’empreinte palmaire.

    La première partie de cette thèse propose un nouveau système unimodal de vérification de la forme de la main. Ce système propose la détection du meilleur ensemble des points-clés localisés sur le contour de la main pour adopter la description SIFT (Scale Invariant Feature Transform), et le raffinement de correspondance, basé région et apparence de la main est proposé, pour éliminer autant que possible les points-clés faussement matchés.

    La deuxième partie consiste à proposer un nouveau système d’identification palmaire. La méthode de représentation parcimonieuse est adoptée pour décrire l’empreinte palmaire. Elle est basée sur l'extraction des descripteurs SIFT de chaque point-clé détecté.

    Notre troisième partie concerne la proposition de différentes méthodes de fusion multi-types de la multimodalité, comprenant la fusion multi-représentation (basée sur la combinaison de descripteurs SIFT et les caractéristiques géométriques de la main au niveau des scores), la fusion multi-biométrique (basée sur la combinaison des deux modalités biométriques : forme de la main et empreinte palmaire, au niveau caractéristiques et au niveau décision) et la fusion multi-instance (basée sur la combinaison des empreintes palmaires droite et gauche, au niveau rang). Ces différentes méthodes de fusion ont prouvé leur efficacité en obtenant de bons taux de reconnaissance, compétitifs à d'autres approches multimodales de la biométrie de la main.