Entreprises

Lancement du projet LoRa FABian : déploiement d’une couverture radio longue portée pour les objets communicants à Rennes

Le projet LoRA FABian a pour but de déployer une couverture radio dans le centre ville de Rennes afin de favoriser l’expérimentation de nouveaux usages dans le domaine des objets communicants. 

Borne LoRa en test sur le campus rennais de Télécom Bretagne.

Borne LoRa en test sur le campus rennais de Télécom Bretagne.

La couverture radio sera permise par l’installation de bornes LoRa (technologie Long Range de Semtech) qui permettent une connectivité bi-directionnelle dans un rayon d’environ 3 km en milieu urbain. Le projet s’appuie sur le LabFab de Rennes pour la réalisation d’objets communicants. En plus de la connectivité offerte aux participants, un des buts du projet est d’architecturer les services autour des protocoles ouverts (DNS, CoAP/HTTP, ETSI M2M) pour une meilleure intégration dans l’Internet. Finalement, en étendant la couverture, il sera possible de tester les possibilités de mobilité entre bornes LoRA. Les développements seront ouverts en open source de manière à pouvoir étendre l’expérimentation à d’autres territoires.

La première borne est installée dans les locaux de Télécom Bretagne. Une seconde sera installée au LabFab dans les locaux des Beaux-Arts de Rennes. Celui-ci proposera des ateliers pour guider les makers dans le développement de leurs projets LoRa FABian.

Quatre partenaires contribuent au lancement du projet :

  • La société Kerlink met à disposition du projet des bornes radio Lora qui permettent de déployer le réseau d’accès Long Range.
  • Télécom Bretagne apporte sa compétence en architecture et protocole réseaux, notamment pour tester des applications pour l’Internet des objets et la standardisation vers la 5G.
  • La startup Wi6Labs fournit aux makers souhaitant connecter des objets communicants à ce réseau des shields Arduino dédiés. Ils seront distribués en open source hardware avec une interface simple de développement.
  • L’AFNIC (Association Française pour le nommage de l’Internet en Coopération) étudie une utilisation innovante du DNS pour gérer les objets et leur mobilité.

« En offrant du matériel open source et en libérant les communications, on va produire de nouveaux trafics que l’on va devoir apprendre a gérer » s’enthousiasme Laurent Toutain, porteur du projet qui ambitionne avec celui-ci de structurer une offre intégrée autour des protocoles de l’Internet.

Contact : Laurent Toutain, professeur au département Réseaux, sécurité, multimédia – laurent.toutain@telecom-bretagne.eu

Lire aussi :
– Naissance de Wi6Labs, une solution pour réseaux de capteurs sans fil, sécurisés et faible énergie, accompagnée par l’incubateur de Télécom Bretagne