La filière "Ingénierie des services et des affaires" (Campus de Brest et Rennes)

Responsables : Cécile Bothorel et Nicolas Jullien (Brest) et Annie Blandin (Rennes)

Services et Affaires : deux termes qui renvoient aux notions d'utilisateurs et de clients. Pour la filière ISA, l'objectif est de former des étudiants disposant de compétences scientifiques, techniques et managériales, susceptibles de proposer à l'entreprise un apport méthodologique, stratégique, informatique ou commercial.

 

  •  Parcours disponibles
  • Poursuite d'études
  • Témoignages d'anciens étudiants de la filière ISA
  • La filière ISA sur le campus de Brest
  • La filière ISA sur le campus de Rennes


 

Parcours disponibles

Pour illustrer les métiers visés par ISA, nous avons identifié 7 parcours possibles au sein de la filière ISA.

ISA Brest

     Vig_filière_ISA_2017.png    Poster de la filière ISA

  • Management et société de l'information
  • Systèmes d'information
  • Systèmes d'information décisionnels
  • Data Science
  • E-business (en partenariat avec le CREM, à Rennes)

 

ISA Rennes

  • Affaires internationales
  • Affaires et banque-finance

Poursuite d'études

  • Les quatre parcours de la filière ISA sur le site de Brest peuvent être complétés par un diplôme de Grenoble École de Management (GEM) (complément de scolarité à Grenoble).

    Les élèves souhaitant se spécialiser dans le domaine de l'actuariat sont invités à suivre plutôt le Master Professionnel d'Actuariat de l'EURIA (scolarité prolongée à l'EURIA).
  • Le parcours « Affaires internationales » de la filière ISA sur le site de Rennes est associé à deux masters auxquels il est possible de postuler en vue d'obtenir un double diplôme : le Master 2 ISUR (Ingénierie des Services Urbains en Réseaux dans les pays en développement) et le Master 2 « Politiques européennes ».

Témoignages d'anciens étudiants de la filière ISA

Romain_Baumont_100x140.jpg

Romain Baumont (promo 2011), consultant en systèmes d'information à KPMLG LPP à New York

« Je suis consultant en systèmes d'information au sein de KPMG LLP, à New York. KPMG fait partie du Big Four, c'est-à-dire un des 4 grands acteurs mondiaux dans l'audit, les taxes et l'advisory. C’est un acteur global avec environ 140 000 personnes dans le monde.
Plus précisément, je fais partie de la « practice IT Strategy & Performance ». Mes missions portent sur les infrastructures IT et la manière de les opérer. Au quotidien, j'interviens chez des clients pour les aider à fournir toujours plus de valeur à travers leurs infrastructures et services IT, tout en maitrisant les coûts. Pour cela, je m’intéresse toujours aux 3 dimensions : technology, process, and people. On parle donc de sourcing, typiquement de cloud computing, de process reengineering, de technology refresh etc.
Ma dernière mission consistait à développer une présentation à destination du management IT d'un grand assureur US. Les objectifs étaient de démontrer comment la croissance de la demande en ressources IT avait consommé les capacités matérielles au cours du temps et de mettre en valeur quand et où de nouvelles capacités seraient requises pour satisfaire les besoins métiers. Nous en avons profité pour aider les équipes opérationnelles à représenter comment les progrès des technologies et l'amélioration de leur efficacité opérationnelle avaient permis d'accroitre drastiquement les capacités, tout en réduisant les couts unitaires.
Maintenant, je travaille sur des outils de collecte de données pour une étude de consolidation de 80 datacenters répartis dans le monde entier.
J'ai choisi la filière ISA Brest pour les composantes Management des systèmes d'information et business intelligence, et parce qu'un module de conception de SI était commun avec SLR. Cela m'a permis, à la suite de mon année de césure chez Solucom, de continuer à apprendre sur les SI et les process métiers, tout en développant encore quelques compétences techniques (généralement, c'est un pré-requis en conseil).
J'ai particulièrement aimé ma 3e année en filière ISA Brest. Les enseignants étaient très ouverts, les discussions en cours souvent intéressantes et les activités proposées étaient motivantes (simulation d'entretien etc.). Deux choses m'ont vraiment plu en filière ISA Brest. La première est le fait qu'on ait eu un nombre significatif de rapports et de présentations à faire. C'est ce qui me sert le plus aujourd'hui. La seconde, c'est le projet de fin d'études où nous avons eu beaucoup de flexibilité et avons pu aller à Paris rencontrer des équipes IT de grands groupes français ».

Sebastien_Estrade_100x140.jpg

Sébastien Estrade (promo 2011), IT Project Manager chez TeamTrade à New-York

« Je suis actuellement IT Project Manager dans une société de conseil à New York (TeamTrade). Mon client principal est une banque d'investissement pour laquelle je gère un portefeuille d'une dizaine de projets. Selon le sujet, je suis amené à faire de la PMO (Project mangament office) ou de l'analyse fonctionnelle. Les projets sont de toutes tailles (de quelques dizaines de jours hommes à plus de 1500 jours-hommes) et sur de très différents domaines (remplacement de middleware pour le back office, création de reporting réglementaires, revue de la SPLC (System Project Life Cycle )suite à un audit des régulateurs) développement d'un nouveau système pour le département des risques, impacts IT du lancement d'une nouvelle activité financière etc.
Après mon année de césure, la filière ISA Brest était celle qui regroupait les domaines que j'avais pu aborder lors de ma mission et que je souhaitais approfondir (management des systèmes d'information – en particulier l'urbanisation du SI, project management…) ainsi que des sujets que je souhaitais découvrir (finance de marché).
En suivant la filière ISA, j'ai pu me forger un profil solide sur le management des systèmes d'informations et avoir les connaissances suffisantes en finance de marché pour bien commencer mon premier emploi ».
Florent Coucke (promo 2014 ), chef de projet start-up Recommerce Aus Pty
« Je suis actuellement chef de projet à Sydney dans une start-up : recommerce Aus Pty.
Le principe du recommerce est de monétiser et valoriser les "appareils électroniques usagés" (pas de restriction à l'électronique en théorie mais il s'avère que la valeur résiduelle des appareils n'est intéressante que/majoritairement pour ce type produits).
Ce type d'activité n'est possible qu'en se basant sur l'innovation technologique, maximisant l'automatisation des tâches afin de réduire les dépenses opérationnelles.
Je gère le développement de l'ensemble du logiciel qui assistera l'activité au niveau projet. Cela passe donc par des interactions avec le fondateur de l'entreprise pour approuver les choix stratégiques qui se répercutent directement sur l'architecture du logiciel. Je dois ensuite retranscrire dans un ensemble de spécifications les décisions prises pour les intégrer au développement tout en gérant le volume de la charge de travail.
Mon premier conseil aux futurs 3e année est d'abord de porter attention aux descriptifs des UV mais surtout de ne pas rater la présentation des UV par les intervenants : elle permet de mieux cerner ce qui va être abordé. D'un point de vue orientation de carrière j'ai beaucoup apprécié les initiations à la business intelligence (BI), à l'aide à la décision et au juridique : ces domaines (surtout la BI) sont très dynamique au niveau de l'emploi (2 offres pour moi en BI mais je souhaitais partir à l'étranger). Je recommande cette filière pour les élèves qui souhaitent retrouver le côté généraliste de la formation après 2 années très techniques.
Je garde un souvenir de la 3e année très différent des deux premières années avec un réel désir de découvrir certaines des matières. Le côté apprentissage actif m'a permis de prendre en main les savoir que je souhaitais acquérir. On se rend compte que le savoir est accessible par soi-même peut être plus efficacement même et je continue aujourd’hui à me documenter sur les sujets qui m'intéressent.
Dans mon premier emploi la majorité des savoirs développés en 3e année ne sont pas fondamentaux, excepté les notions de management de projet. Cependant la connaissance de la BI ou et le socle de connaissances juridiques sont des valeurs ajoutées que je valorise régulièrement".

 

Filière ISA sur le campus de Brest

Parcours E-Business Management et société de l'information Système d'information Systèmes d'information décisionnels Data Science
Niveau 5 E-commerce et e-business Systèmes d'information et maîtrise des organisations Systèmes d'information et maîtrise des organisations Aide à la décision Aide à la décision
Niveau 4 Marketing Management d'entreprise et systèmes d'information Management d'entreprise et systèmes d'information Fouille de données Fouille de données
Niveau 3 Enjeux économiques et juridiques des Tic Enjeux économiques et juridiques des Tic Conception et évolution des SI Conception et évolution des SI Big Data, de l'architecture à la valorisation
Niveau 2 Stratégie d'entreprise Audit et conseil Business Intelligence Business Intelligence Business Intelligence
Niveau 1 Fondamentaux sur les réseaux Approche intégrée de l'ingénierie et des services Approche intégrée de l'ingénierie et des services Approche intégrée de l'ingénierie et des services Approche intégrée de l'ingénierie et des services
 

 
 

Haut de page

Parcours « Management et société de l'information » (Brest)

Dans le cadre de leur activité professionnelle, les élèves vont être directement confrontés à la mise en place de systèmes d'information au sein des entreprises. Dans ce contexte, ils doivent être capables de comprendre, d'anticiper et de mesurer les impacts de la mise en place de ce type de systèmes au sein de l'organisation, mais aussi pour l'entreprise face à son environnement.

Plus précisément, la mise en place des systèmes d'information modifie les métiers et les modes de fonctionnement au sein de l'entreprise, modifie les modes de coopération et de négociation entre les différents acteurs, modifie les stratégies de l'entreprise face à son environnement, pose des questions juridiques nouvelles.

Ce parcours se propose de fournir aux élèves les compétences nécessaires pour être capable d'analyser les effets de la mise en place d'un système d'information, de participer à cette mise en place et de mesurer les effets réels de l'utilisation de ce type de systèmes.

Ce parcours ouvre à un large panel de carrières dans les domaines suivants : maître d'ouvrage au sein des directions des systèmes d'information, consultant en organisation et systèmes d'information, consultant en marketing des systèmes d'information, chef de projet métier, ingénieur d’offre, responsable SI.

Haut de page

Parcours « Systèmes d'information » (Brest)

Au sein d'une direction des systèmes d'information (DSI) ou d'un cabinet de conseil venant au soutien d'une DSI vous êtes le trait d'union entre les besoins métiers et les équipes techniques qui peuvent être externes à l'entreprise. A ce titre, vous êtes capables de proposer et d'évaluer des solutions techniques par rapport à un cahier des charges. Votre rigueur est garante de documents de qualité et d'une gestion de projet efficace.

Responsable d'applications dans un premiers temps, vous pouvez évoluer vers des postes de responsabilité de projet plus ou moins avancés (chef de projet, directeur de projets) ou vous spécialiser vers des postes d'expertise sur des domaines fonctionnels ou techniques pointus (architecte, urbaniste).

Haut de page
 

Parcours  « Systèmes d'information décisionnels » (Brest)

Bien que plus connue sous le terme anglophone de "Business intelligence", l'ingénierie décisionnelle désigne la mise en œuvre des systèmes d'information décisionnels, dont l'objectif est de fournir des informations ou des analyses consolidées aux cadres en situation de décision dans l'entreprise. En relation étroite avec un besoin métier (lancement d'un nouveau produit, par exemple), l'ingénierie décisionnelle implique la mise en place d'une chaîne de traitements adéquats au sein du SI, incluant la gestion des entrepôts de données (datawarehouses) et les méthodes d'analyse ou d'extraction de connaissances à partir des données (data mining). Le parcours vise à former de futurs ingénieurs en informatique décisionnelle, avertis de la richesse des modèles, algorithmes et méthodes existants, et disposant du recul nécessaire pour en faire une utilisation raisonnée.

Ce parcours fait la synthèse entre les aspects informatiques du système d'information décisionnel (architecture, méthodologie, entrepôts de données), les modèles mathématiques sous-jacents (via la décision multicritères, l'analyse de données ou l'algorithmique) et souligne le besoin de cohérence entre le SI, les organisations et les utilisateurs.

Haut de page

Parcours « Data Science » (Brest)

De nos jours, avec l'utilisation d'applications génératrices de données comme les smartphones, nous vivons un accroissement des bases de données. L'exploitation de ces données apparaît comme un enjeu majeur dans les décennies qui viennent. Certains observateurs présentent ces données comme étant l'or noir du XXIe siècle.

La data science est une des discipline qui permet de répondre à cet enjeu en transformant l'or noir en pépites. Elle s'appuie à la fois sur des compétences en mathématiques, statistiques, informatiques et en visualisation de données. Parce que l'objectif est d'extraire des informations utiles et valorisables, cette discipline nécessite également une bonne compréhension des enjeux métiers et se doit de respecter les bonnes pratiques en matière de sécurité ou encore du respect du droit.

Ce parcours se propose de fournir les compétences de bases nécessaires pour être capable de collecter, de stocker, d'analyser, de proposer et de mettre en place une solution à un problème de Data Science.

Ce parcours ouvre les portes aux métiers en lien avec la Data Science.

SASSAS est un des partenaires de notre formation, ce qui ouvre la possibilité à nos étudiants de passer leur certification SAS.

Haut de page

 Filière ISA sur le campus de Rennes

Haut de page

Parcours « Affaires internationales » (Rennes)

Ce parcours est destiné à former des ingénieurs souhaitant travailler à l'étranger ou occuper des fonctions managériales en lien avec l'international. Dans des fonctions pouvant aller de l'ingénierie « offres » à l'ingénierie commerciale en passant par les métiers de chef de projet ou de produits et de responsable marketing, les futurs ingénieurs pourront intégrer des entreprises du secteur des TIC (opérateurs, constructeurs), du secteur des médias ou des entreprises de secteurs utilisateurs, l’automobile par exemple. En raison de la variété des débouchés suscités par la convergence, une place importante dans la formation est réservée à la compréhension des enjeux du développement de nouveaux médias (télévision mobile personnelle, Web 2.0…) et de l'émergence de contenus innovants.

Pour conforter la dimension technique des ces parcours, il est possible de remplacer une ou deux UV de la filière ISA par des UV de la filière SLR du niveau 2 et 4. Les parcours mixtes correspondants peuvent donc être orientés vers les mobiles, le multimédia ou la sécurité et sont fréquemment choisis par des élèves ayant un projet professionnel très précis.

Haut de page

Parcours « Affaires et banque-finance » (Rennes)

Ce parcours a pour objet de répondre aux besoins des établissements financiers (banques, compagnies d'assurance, établissements financiers spécialisés, direction financière des grandes entreprises) dans des fonctions de management bancaire et financier, où la formation et les qualités professionnelles des ingénieurs sont particulièrement appréciées.

Deux parcours différents peuvent être choisis :

  • un parcours "Affaires et Banque" qui s'appuie sur l'UV ingénierie bancaire et sur l'UV management des  services bancaires, et qui a pour objet de former aux métiers de la gestion et de l’analyse financière, du marketing financier et du management bancaire, ainsi qu’aux fonctions de l’Inspection générale des banques,
  • un parcours "Réseaux et systèmes d'information financiers" qui s’appuie sur l'UV ingénierie bancaire et sur l'UV management des services bancaires, ainsi que sur les UV réseaux choisies dans la filière SLR Rennes au niveau 2 et au niveau 4. Ce parcours mixte permet de former aux métiers tournés vers les systèmes d’information et les réseaux bancaires.

Les deux parcours Banque proposés ont pour origine une longue expérience des formations spécialisées Banque-Finance-Réseaux, développées à Rennes depuis près de vingt ans. Elles s’appuient sur des interventions de professionnels (analystes financiers, spécialistes de marketing financier, etc.) et sur la connaissance des besoins des grands établissements financiers (BNP Paribas, Société Générale, Calyon, AXA, etc.).