GEPEA - Génie des procédés pour les écotechnologies et les bioressources

Résultat de recherche d'images pour "logo gepea"

Le laboratoire GEPEA, UMR CNRS 6144, a pour ambition de développer le Génie des Procédés autour de deux grands domaines d’application, les bioressources et les écotechnologies.

L’UMR a une excellente reconnaissance et de réelles spécificités au niveau national et international sur les procédés de valorisation des bioressources marines. L'excellence de sa recherche est renforcée par la mise en place de plateformes comme AlgoSolis (sur la protection de micro-algues), PREVER (valorisation des bioressources et des résidus de biomasse avec la plateforme) et SafeAir (traitement des Toxiques de l'air).

Logo Oniris.png logo université de Nantes.jpg   logo cnrs.png   Logo IMT Atlantique.jpg

 

    diaporama

    Centrale de traitement de l’air à l’échelle du laboratoire
    Photo-bioréacteurs pour la culture de microalgues
    Plateforme Prever

    Texte

    L’UMR est structurée autour de deux axes et de cinq équipes

    Axe « Procédés pour les Bioressources »

    • Équipe Bam : Bioprocédés appliqués aux microalgues
    • Équipe Maps2 : Matrices - aliments - procédés - propriétés - structure - sensoriel
       

    Axe « Écotechnologies »

    • Équipe Team : Traitement eau air métrologie
    • Équipe Ose : Optimisation – système – énergie
    • Équipe Verte : Valorisation énergie - matière des résidus - traitement des émissions


      Composition du laboratoire

      Directeur : Pascal JAOUEN, Professeur Université de Nantes

      Membres : 76 enseignants-chercheurs ; 4 chercheurs ; 31 techniciens, ingénieurs et autres personnels ; 101 post-docs et doctorants.

      L’UMR est implantée sur 5 sites : CRTT à Saint-Nazaire, IMT Atlantique (site de Nantes), IUT de La Roche sur Yon, IUT de Nantes, Oniris.

      Cet axe intègre deux équipes concernées par les bioressources au sens large, avec d’une part les bioressources d’origine agricole et les procédés agroalimentaires de transformation et de mise en oeuvre de matériaux biosourcés, et d’autre part les bioressources microalgales.

      > Tout savoir sur cet axe

      Cet axe intègre quant à lui les équipes concernées par les écotechnologies. L’originalité de cette structuration est de combiner les aspects procédés, énergie et réduction de l’impact sanitaire et environnemental, de même que l'optimisation des systèmes énergétiques aux différentes échelles ou encore le couplage valorisation matière et énergie. De plus, l’axe Ecotechnologies permet une approche système, transverse, multi-disciplinaire et intégrée par domaine d’application.

      Tout savoir sur cet axe