Cylensee développe des lentilles connectées qui changent de couleur selon votre humeur !

La jeune pousse hébergée sur le campus de Brest symbolise la philosophie d’essaimage mise en place au sein de l'incubateur d’IMT Atlantique. La lentille connectée innovante conçue par Cylensee s'appuie en effet sur les technologies et les travaux de recherche du Département Optique d'IMT Atlantique. Très prometteur, le projet a décroché deux prêts d’honneur auprès du Fonds IMT Numérique*. De quoi aborder l’avenir avec optimisme !

cylensee incubateur IMT Atlantique

Texte

Pour de nombreux consommateurs, les lentilles de contact ne sont pas qu’un dispositif médical, mais une façon de changer de regard en modifiant leur couleur d’yeux. Ce marché est très porteur puisque selon une étude menée en Asie, près de la moitié des femmes envisageraient de porter des lentilles de couleur ! Bien décidé à s’imposer face à des concurrents internationaux de poids – Bausch&Lomb, Alcon, Acuvue ou CooperVision -, Cylensee mise sur l’innovation avec des lentilles connectées dont la couleur peut être personnalisée à partir d’une télécommande ou par une application installée sur un smart phone. Un simple clic suffit à passer d’un iris bleu azur à un regard vert émeraude. Née en 2020, la jeune entreprise finistérienne prévoit le lancement de la commercialisation du dispositif à partir de mi 2022. Un calendrier ambitieux rendu possible par l’accès aux technologies développées au sein des laboratoires de recherche d’IMT Atlantique.

Un projet #madeinIMTAtlantique

Le projet s’appuie en effet directement sur les travaux menés par le département de recherche Optique d’IMT Atlantique, et plus précisément sur le projet de lentille de contact Cyborg développé en partenariat avec Mines Saint-Étienne, et en collaboration avec le laboratoire de Physicochimie des Polymères et des Interfaces de l’université de Cergy-Pontoise. A l(origine de Cylensee, Jean-Louis de Bougrenet de la Tocnaye est chef du département d’Optique d’IMT Atlantique et créateur de plusieurs entreprises, parmi lesquelles Eyes3shut qui apporte au projet son expertise en matière d’électronique embarquée et de technologies de contrôle à distance et la société LCS fabricant de lentilles de contact pour le marquage et la fabrication. Grâce à ces partenariats, Cylensee estime disposer d’une avance d’au moins 18 mois sur la concurrence.

Texte

Un modèle économique très moderne

La version initiale des lentilles de contacts Cylensee adresse le marché grand public de la cosmétique. L’objectif est de proposer rapidement un produit à un tarif proche des modèles unicolores existants afin d’asseoir le succès commercial et d’autofinancer les développements futurs. Un modèle économique volontariste, à l’image de la feuille de route de la start-up qui prévoit de proposer à l’avenir une version médicale de sa lentille intégrant une correction optique et des déclinaisons destinées au marché professionnel, la défense et la télémaintenance notamment pour la réalité augmentée.

Le mode de distribution sera principalement numérique et s’appuiera sur le référencement du produit dans les market places (Amazon), sur les sites Internet spécialisés en optique et cosmétologie ainsi que sur les réseaux sociaux (Intagram, Facebook, Tik Tok) avec l’appui d’influenceuses présentes dans les « pays cibles », notamment aux Etats Unis, en Asie, en Russie et en Europe.

Pour financer ses recherches et le dépôt des brevets protégeant ses innovations, Cylensee mise sur les apports des associés et des levées de fonds auprès de partenaires privés et publics. La start-up vient d’obtenir deux prêts d’honneur, d’un montant de 20 000 €, accordés par le Fonds IMT Numérique.

Ce soutien va nous permettre de financer en partie les prochaines étapes du développement de l’entreprise, à savoir la finalisation de la preuve de notre concept et une étude de marché plus détaillé pour structurer notre stratégie commerciale détaille Renaud Van Lith, co-fondateur et CEO de Cylensee.

Logo Cylensee

En savoir plus

Publié le 27.05.2021

par Priscillia CREACH