IMT Atlantique signe un partenariat avec Framatome

Ce 24 novembre 2022, IMT Atlantique et Framatome, ont officialisé un accord de partenariat signé sur le site industriel de Paimboeuf pour trois ans.

Leader international de l’énergie nucléaire depuis plus de 60 ans, Framatome souhaite développer la formation sur les métiers intervenants à chaque étape du processus de production d’énergie sur tous les types de réacteurs. IMT Atlantique souhaite pour sa part répondre aux enjeux de souveraineté énergétique devenus clés sur la scène nationale et internationale.

Signature d'un partenariat avec Framatome
Véronique Stephan, directrice développement et relations entreprises d'IMT Atlantique,
Elisabeth Terrail, SVP Ressources Humaines de Framatome et
Céline Morel, directrice déléguée de la Fondation Mines-Télécom

Des enjeux communs pour aller plus loin

Ce partenariat va ainsi permettre de renforcer tout le spectre des relations entre l’école et l’industriel : visites de site, projets confiés à des étudiants, stages, recrutement de diplômés, réseaux de brillants ambassadeurs. Sur le volet recherche les relations entre Framatome et IMT Atlantique remontent à plusieurs années pour développer le mix énergétique et les études contrôle associées.

Ce partenariat prend la forme d’une convention de mécénat sous l’égide de la Fondation Mines-Télécom. Framatome rejoint ainsi les mécènes de la Fondation en tant que partenaire Actions ciblées pour soutenir le programme « Partenariat Campus » qui a vocation à accompagner le développement de l’école en proposant des actions d’information, d’accompagnement et de soutien aux étudiants d’IMT Atlantique.

Une filière nucléaire attractive

Pour faire face aux grands enjeux sociétaux de lutte contre le changement climatique et de souveraineté énergétique, les deux partenaires auront à cœur de rendre attractive la filière nucléaire auprès des futurs ingénieurs, de partager leur expertise et favoriser le développement des compétences.

Plus de 60 étudiants, cette année, ont choisi cette filière nucléaire, pour un secteur prometteur, il s'agit en effet de la troisième filière industrielle française avec des prévisions de recrutement de 4 000 ingénieurs par an.
Sur les trois dernières promotions d'IMT Atlantique (source enquête 1er emploi CGE) et ce malgré la période de crise sanitaire, 13 diplômés ont été recrutés, et en moyenne 5 stagiaires accueillis par an chez Framatome.

La filière nucléaire auprès des futurs ingénieurs

Publié le 24.11.2022

par Fabienne MILLET-DEHILLERIN

Témoignages associés
En apprentissage chez Orange
En apprentissage chez APIXIT
En apprentissage chez Naval Group
En apprentissage à Rennes Métropole
Officier spécialisé
Officier de marine
Ingénieure
[Semestre académique] University of Tokyo - Japon
[Semestre académique] Institut Teknologi Bandung -…
[Semestre académique] Reykjavik University - Islan…
Analyste au sein du Pôle Data/Décisionnel at CIMUT…
Consultante fonctionnelle chez Capgemini
Consultant fonctionnel chez Ai3
Energy Efficiency Manager chez STX France
IT & Digital Services Program Manager