SeMaFoR : vers un Fog computing auto-administré

On désigne par « Fog computing » une informatique géo-distribuée dans laquelle des infrastructures de calcul et de stockage de proximité servent d'intermédiaire pour mieux exploiter les flux de données entre des objets connectés (IoT) et un Cloud distant et centralisé.

Le projet SeMaFoR - pour Self-Management of Fog Resources - a pour ambition d’offrir une solution générique capable d’orchestrer automatiquement et intelligemment les ressources de calcul et de stockage du Fog avec des applications immédiates à la smart city, la smart factory, la smart mobility, etc.  Les acteurs du projet lancé à distance en mars 2021 se sont retrouvés pour un premier meeting physique les 30 et 31 août à IMT Atlantique (campus de Nantes).

Texte

L'équipe du projet SeMaFor

Introduit en 2014 par Cisco, entreprise informatique américaine spécialisée à l’origine dans le matériel réseau puis dans les serveurs, le Fog Computing est un nouveau paradigme visant à décentraliser le Cloud en répartissant géographiquement les ressources de calcul, de stockage et de réseau ainsi que les services associés. « Aujourd'hui, avec l'essor spectaculaire de l'IoT et le déluge des données générées, l'utilisation du concept de géo-localisation offre de nombreux bénéfices : diminution de la latence, disparition des goulets d'étranglement du réseau, réduction de la bande passante, meilleure gestion des déconnexions, maitrise du stockage des données, etc. » explique Thomas Ledoux, professeur d’informatique à IMT Atlantique, pilote du projet. « De plus, c’est une évolution qui répond aux enjeux environnementaux actuels en favorisant les échanges de proximité et renforce la sobriété numérique. »

Cependant, passer du Cloud au Fog computing n'a rien d'un phénomène météo ! Le Fog computing est un système distribué large échelle composé de différents types de ressources informatiques (capteurs générant des données, services de calcul/stockage, routeurs, etc.) allant de votre box Internet (voire de votre smartphone) jusqu'aux centres de données en Californie. Mais comment administrer un tel système immense, dynamique, non-fiable, hétérogène, … ?

SeMaFoR: Self-Management of Fog Resources

Une solution générique pour la smart city, la smart factory, la smart mobility…

L'objectif du projet ANR SeMaFoR (Self-Management of Fog Resources) est de modéliser, concevoir et développer une solution générique et décentralisée pour l’auto-administration des ressources Fog. De part sa taille, la gestion d'un tel système par un administrateur humain est impossible : le Fog computing doit être capable de s'adapter pour se configurer, s'optimiser, se réparer, etc. tout seul ! D'où cette propriété intrinsèque d'auto-administration. De plus, en raisonnant de façon abstraite sur la problématique d’orchestration, les acteurs du projet SeMaFoR se proposent d'offrir une solution générique qui pourra convenir à tout domaine d'application comme la smart city, la smart factory, la smart mobility, etc. qui sont quelques domaines cibles du Fog computing. « Les résultats attendus
sont nombreux
» explique Thomas Ledoux. « Par exemple, de nouveaux algorithmes de consensus distribués, la génération automatique et la coordination des plans de reconfiguration, un framework open source en lien avec des solutions du marché (comme Kubernetes). »

Les acteurs du projet SeMaFoR sont le LS2N - IMT Atlantique avec ses équipes Stack, NaoMod et Tasc, le LIP6 - Sorbonne Université avec son équipe Delys et une ETI avec une expertise R&D en Cloud et DevOps nommée Alter Way.

La durée du projet est de 42 mois et l'aide attribuée par l'ANR est de 507 k€.

SeMaFor logo

En savoir plus

Publié le 26.08.2021

par Fabienne MILLET-DEHILLERIN

Portraits associés
Energy Efficiency Manager chez STX France
Data Scientist chez Micropole
Doctorant en robotique au CEA
Département automatique, productique et informatiq…
Responsable R&D et innovation HENGEL Industrie
Responsable du département systèmes énergétiques e…
Responsable du département automatique, productiqu…