Conception d'objets communicants

Responsable

Charlotte Langlais

Co Responsable

Annabelle Boutet-Dieye
Domaines
  • Informatique et réseaux
  • Robotique, électronique, automatique, télécommunication, systèmes embarqués
Disciplines au cœur de la thématique

#electronique
#informatique
#sociologie
#psycho-ergonomie
#design
#réseaux

Les objets communicants se diffusent dans l'ensemble de la société (ville, maison, santé, sécurité, mobilité, par exemple). Certaines études prévoient, à l'horizon 2025, jusqu'à 150 milliards d'objets connectés de formes, de fonctions, d’interactions différentes.
Il est donc indispensable que des ingénieur.e.s d'lMT Atlantique deviennent acteurs et créateurs de ces objets, tout en s’interrogeant sur leurs rôles et la place de ces objets dans la société. C’est la raison d’être de la TAF Conception d'objets communicants.

Pour concevoir ces objets communicants, nous souhaitons donner les clés de compréhension des technologies sous-jacentes. Les choix de conception pertinents ainsi obtenus permettront le développement de ces systèmes autonomes communicants et leur positionnement dans l’internet des objets.

En termes d’outils et de méthodes innovants, le Fablab du campus de Brest est un lieu d’expérimentation approprié qui permet la rencontre des publics (designers, ingénieurs, sociologues…) et la pratique de méthodes innovantes de conception, notamment centrée utilisateur et prototypage rapide. Les ingénieurs d'IMT Atlantique pourront ainsi développer toutes les phases du processus d’innovation.

Enfin, nous souhaitons que les choix de conception déjà décrits précédemment puissent être éclairés par une réflexion sociétale plus large, qui inclut les problématiques d’éco-conception, d’impact sur l’environnement, et d’éthique, pour ne citer que ces éléments précis.

A l’issue de la TAF, les ingénieur.e.s d'IMT Atlantique maîtriseront une approche et des spécialités pluridisciplinaires pour répondre aux défis et enjeux techniques, humains et sociaux que posent les objets connectés. Ainsi, ils feront interagir leurs compétences en électronique, transmission, systèmes d'exploitation, protocoles, traitement du signal, design, sciences sociales et humaines.

Débouchés et métiers possibles

Conception d'objets communicants

Les usages des objets communicants concernent un large panel de métiers et de secteurs d’activité. Les nouveaux métiers sont en émergence ou encore à inventer en interface entre des professions traditionnelles comme l’assureur ou le médecin et le client ou le malade connecté.

  • concepteur.rice et développeur d’objets communicants en start up ou pour des grands comptes;
  • manager d’un centre de R&D, d’un TechShop, d’un ProtoSpace.
  • directeur.rice de l’innovation autour des objets connectés.
  • pilote d’innovation-conception,
  • ingénieur.e concepteur de services connectés.
  • consultant.e spécialisé.é en objets communicants

Entreprises cibles & domaines

  • entreprises (startup ou pas) proposant des objets et des services connectés, collectivités territoriales (en lien avec le maintien à domicile par exemple) …
  • grands comptes mettant en place des TechShop et recherchant des profils “hybridés” d’ingénieurs capables de dialoguer avec des designers,
  • les  banques-assurances, la santé, le sports et  le bien-être, l'automobile, la domotique, l'équipementiers,l'industrie, l'agriculture, l' énergie où les objets communicants sont autant de dommaines accessibles par cette thématique d'approfondissement.


 Campus de Brest