Formations off shore

Texte

Drapeau Chine   Institut Franco-Chinois de l’Energie Nucléaire (IFCEN)

L’Institut Franco-Chinois de l’Energie Nucléaire (IFCEN) a été fondé en 2009 au sein de l'Université Sun Yat-Sen située dans la région de Canton, pour répondre aux besoins de l’industrie nucléaire chinoise.

Le projet a été porté initialement par les industriels AREVA, EDF, Bureau Veritas et le chinois CGN auxquels s’est ajouté un consortium d’établissements franco-chinois : IMT Atlantique, Chimie ParisTech, l’Ecole de Chimie de Montpellier, l’INSTN, INP Grenoble, et l’université Sun Yat-Sen.

L'IFCEN forme une centaine d’étudiants par an sur le modèle des Grandes Ecoles françaises. Le cursus débute par 3 années de classes préparatoires, dont 5 mois d’apprentissage intensif du français. La formation complète dure six ans, incluant plusieurs stages et mémoires, jusqu’à l’obtention du diplôme d’Ingénieur, accrédité par la Commission des titres d’ingénieur. Le diplôme est ainsi reconnu aussi bien en Chine qu’en France.

IMT Atlantique contribue à la qualité de la formation en envoyant des professeurs et spécialistes dans le domaine du nucléaire enseigner sur place chaque année.

IMT Atlantique a par ailleurs signé un accord d’échange avec l’IFCEN, offrant des possibilités de mobilité internationale aux étudiants des deux établissements.

Un accord de double-diplôme est en cours.

 

Texte

Drapeau Vietnam   Programme de Formation d'Ingénieurs d'Excellence au Vietnam (PFIEV)

Le PFIEV (Programme de Formation d'Ingénieurs d'Excellence au Vietnam) soutenu dès 1997 par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation français, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères et le ministère de l’éducation et de la formation vietnamien, est dispensé dans 4 universités vietnamiennes : Institut Polytechnique de Hanoi, Institut Polytechnique de Danang, Institut Polytechnique de Ho Chi Minh Ville, Ecole Nationale de Génie Civil de Hanoi.

Le programme s’inspire du modèle des grandes écoles d’ingénieurs françaises et s’appuie sur un consortium français réunissant : IMT Atlantique, Ecoles des Ponts Paris, Ecole Centrale Paris, INP Toulouse, ISAE-ENSMA, INP Grenoble, INSA Lyon, Polytech Marseille et le lycée Louis Le Grand.

La formation dure 5 années divisée en deux cycles : en premier cycle, l’étudiant est formé aux connaissances scientifiques de base, et reçoit également un enseignement soutenu de langues étrangères (français et anglais) et de sciences sociales. Pendant le deuxième cycle, l’élève ingénieur acquiert un savoir-faire technique de pointe mais également une ouverture sur le monde de l’entreprise. Stages, enseignements expérimentaux, formation à la gestion, à l’économie, et au management, font partie intégrante de la formation.

Ce programme d’Excellence accrédité par la Commission des titres d’ingénieurs (CTI) française est le premier programme vietnamien de niveau Master à reconnaissance internationale.

Le savoir-faire développé dans le cadre du PFIEV a également permis aux 4 établissements vietnamiens d'obtenir une accréditation HCERES (Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur).

Le PFIEV délivre des diplômes d'ingénieurs dans 4 spécialités (Génie Civil, Génie Electrique, Génie Informatique, Génie Mécanique), qui se déclinent en 18 options spécifiques.

IMT Atlantique y contribue dans la filière Télécommunications.

 

Texte

Drapeau Sénégal   IMT Dakar

L’IMT s’implique activement dans la dynamique de croissance en Afrique. Dans le cadre du «Campus franco-sénégalais», une initiative des Présidents Emmanuel MACRON et Macky SALL visant la co-construction de formations innovantes entre établissements français et sénégalais, l’IMT et Sup de Co Dakar, ont conçu un Bachelor « Innovation, Management, Technologies Numériques ». Ce cursus post-bac a vocation à former sur place, des cadres intermédiaires qualifiés, afin d’accompagner la transformation numérique de l’économie africaine.

Le programme, dispensé sur 3 années à Sup de Co Dakar, est axé sur le numérique, l’innovation frugale et les méthodes agiles, domaines dans lesquels les étudiants acquièrent une double compétence technique et managériale. A l’issue de leur formation, ils obtiennent une licence sénégalaise et un Bachelor IMT.

Le contenu du programme a été élaboré par Sup de Co Dakar et les écoles membres et affiliées de l’IMT engagées dans ce projet, dont IMT Atlantique. Des enseignants de l’école interviennent, à ce titre, dans le programme chaque année.