[I'MTech] Comprendre la résilience du système immunitaire grâce à la modélisation mathématique

Mieux comprendre le fonctionnement du système immunitaire à l’aide des mathématiques, c’est l’objectif ultime des travaux de Dominique Pastor, chercheur à IMT Atlantique, et de son équipe. Si l’étude comporte une grande part d’abstraction, les scientifiques ne perdent pas de vue les applications pratiques, et pas seulement en ce qui concerne la biologie.

Texte

Dominique pastorDans de nombreuses industries, la notion de « résilience » constitue un enjeu majeur, sans pour autant bénéficier d'un consensus sur sa définition. Issu du verbe latin signifiant « rebondir », le terme ne renvoie pas exactement au même sens que la résistance ou la robustesse. Un système résilient n’est pas insensible aux événements extérieurs, mais il est capable d’assurer sa fonction, même en mode dégradé, dans un environnement hostile. Par exemple, en informatique, la résilience traduit la faculté de maintenir le fonctionnement des services, en cas de panne.

On retrouve également cette qualité dans le corps humain ­— et chez l’ensemble des êtres vivants, de façon générale. Par exemple en cas de rhume, un individu voit ses capacités réduites, mais dans la majorité des cas, il peut continuer à vivre à peu près normalement.

Ce phénomène est donc régulièrement observé au sein de tout système biologique, mais n’en demeure pas moins complexe. Il reste difficile de comprendre les mécanismes à l’origine de la résilience et les comportements qu’elle engendre.

En savoir plus

Publié le 14.01.2020

par Pierre-Hervé VAILLANT