Inauguration du laboratoire commun Lateral entre Thales et le Lab-STICC et lancement du partenariat entre Cranfield University et le Lab-STICC

Le 8 juillet dernier s'est tenue l’inauguration de Lateral, laboratoire commun entre Thales et le Lab-STICC* ainsi que le lancement du partenariat entre Cranfield University et le Lab-STICC.

Texte

labsticcThales et le Lab-STICC collaborent régulièrement depuis 2013. Le montage de ce laboratoire commun de recherche va permettre de renforcer les liens entre Thales et le monde académique et de lancer des projets de recherche amont. Le Lab-STICC est l’un des plus gros laboratoires du domaine en France et offre une diversité thématique très large “du capteur à la connaissance”, ce qui en fait un partenaire privilégié pour Thales. De plus, le Lab-STICC s’est clairement positionné au niveau français sur les nouvelles technologies additives pour les dispositifs hyperfréquences, notamment autour de la mise en forme 3D de matériaux thermoplastiques et composites et de la métallisation sélective 3D et de la caractérisation de matériaux. Cet aspect sera une réelle valeur ajoutée pour le laboratoire commun de recherche de manière à se positionner en rupture scientifique pour les nouvelles technologies de missile.

 

Ce laboratoire commun de recherche va également consolider les projets transverses existants entre équipes de recherche et permettre d’en apporter de nouveaux. Enfin, ce positionnement sur le long terme va permettre au Lab-STICC d’investir plus facilement sur des technologies innovantes et pourra ainsi proposer des projets ambitieux à ses financeurs, tel que la DGA par exemple avec qui il a de nombreuses collaborations depuis quelques années. Pour Thales, ce choix stratégique d’un laboratoire commun de recherche est l’opportunité d’asseoir un volant régulier de R&T avec des ressources dédiées pour traiter ses spécificités et de favoriser le développement d’innovations en rupture grâce au mélange des disciplines et à la collaboration entre industrie et monde académique. De plus, au-delà des bénéfices  techniques, cette collaboration permettra d’attirer de jeunes talents et susciter des vocations pour les métiers techniques.

 

La création de ce laboratoire commun de recherche permettra à l’ensemble des Parties d’accroître ses relations à l’international. Le Mou signé avec l’Université de Cranfield en est la démonstration. Les thématiques de recherche concernées sont en grande cohérence avec le périmètre du laboratoire Lateral et ce MoU ouvre également la perspective de la mise en place d’un laboratoire international s’appuyant sur LATERAL en France.

 

*Lab-STICC : Laboratoire des Sciences et Techniques de l’Information, de la Communication et de la Connaissance, Unité Mixte de Recherche (UMR) regroupant le CNRS et les établissements ENIB, ENSTA Bretagne, IMT Atlantique, Université de Bretagne Occidentale et Université de Bretagne Sud

Contacts

Contact Laboratoire Lateral, Yves Quéré - 06 99 05 41 78 - yves.quere@univ-brest.fr

Plus d'info

Source : communiqué de presse de l'Université Bretagne Occidentale
Publié le 20.07.2016

par Priscillia CREACH