KM3NeT sonde les abysses en quête des insaisissables neutrinos

Rien qu’en provenance du soleil, ils sont plus de 64 milliards, par seconde et par cm2, à traverser la Terre de part en part. Les neutrinos, ces particules élémentaires de la matière, sont partout mais presque insaisissables.

Texte

« Presque » : l’infrastructure européenne KM3NeT, en cours d’installation dans les abysses méditerranéennes, est conçue pour détecter la très faible lumière générée par les interactions des neutrinos dans l’eau. Retour avec le chercheur Richard Dallier d’IMT Atlantique sur la quête des neutrinos, un défi technique et scientifique majeur.

Richard Dallier, enseignant-chercheur au laboratoire Subatech à IMT Atlantique
Richard Dallier, enseignant-chercheur au laboratoire Subatech à IMT Atlantique

Texte


Reportage du CNRS proposé en partenariat avec Le Monde.

En savoir plus

Publié le 05.03.2019

par Pierre-Hervé VAILLANT