Sofian YAHIA-BERROUIGUET soutient sa thèse de doctorat

Titre : Développement d'un outil connecté de bilan clinique, d'aide à la décision médicale et d'intervention dans la gestion du risque suicidaire chez des patients suivis en psychiatrie

Mots-clés : Santé connectée, fouille de données, systèmes d'aide à la décision médicale

Jury : 

- Jérôme AZÉ Professeur des universités Université de Montpellier
- Vincent AUGUSTO Professeur Ecole des Mines
- Catherine MASSOUBRE Professeure des universités CHU St Etienne
- Romain BILLOT Maître de conférences IMT Atlantique
- Philippe LENCA Professeur IMT Atlantique
- Michel WALTER (invité) Professeur des universités CHRU Brest

 

Texte

Illsutration application mobile

Figure : Illustration application mobile

Résumé : 

La recherche en prévention du suicide fait face à des défis spécifiques liés aux caractéristiques des sujets à risque. La conception d'interventions de prévention efficaces est particulièrement difficile. Les sujets suicidants sont accueillis aux urgences qui assurent les soins immédiats et organisent la prise en charge au long du parcours. Un antécédent de passage à l'acte suicidaire est un puissant prédicteur de décès prématuré par suicide. La prise en charge suivant un passage aux urgences pour un geste suicidaire constitue un défi critique pour les urgences et services de santé mentale. Compte tenu de ces enjeux, il y a eu un intérêt majeur à évaluer l'efficacité des interventions visant le maintien du contact des sujets à risque avec les services de soins. L'évaluation ponctuelle du risque suicidaire habituellement conduite aux urgences, après un geste suicidaire, ne rend pas compte de son évolution après la sortie des soins, alors même que le risque de récidive reste important plusieurs mois après. Dans ces conditions, les possibilités d'identification, et donc de prise en charge, des patients à risque suicidaire sont limitées. Le développement de la santé connectée (eHealth) donne désormais accès en temps réel à des informations sur l'état de santé d'un patient entre deux séjours en centre de soins. Cette extension de l'évaluation clinique à l'environnement du patient permet de développer des outils d'aide à la décision face à la gestion du risque  suicidaire.

Mardi 18 décembre 2018 à 13h30, à IMT Atlantique campus de Brest - Petit Amphithéâtre.

Publié le 13.12.2018

par Mathieu SIMONNET