Sterblue lève 2 millions de dollars

Sterblue, startup accompagnée par l'Incubateur IMT Atlantique #Nantes, vient de boucler une levée de fonds de 2 millions de dollars. Le marché prometteur des solutions logicielles pour drones pour l’inspection d’éoliennes et de réseaux électriques, évalué à 5 milliards de dollars par an, conduit la jeune startup à s'implanter aux USA.

Texte

EquipeSterblue.JPGSterblue, startup accompagnée par l'Incubateur IMT Atlantique, est spécialisée dans les solutions logicielles de surveillance par drones de réseaux électriques et de parcs éoliens.

Sterblue vient de boucler une levée de fonds de 2 millions de dollars principalement lors d’un premier tour mené par The Westly Group (États-Unis). Plusieurs entrepreneurs américains et d'autres investisseurs clés tels que Innogy New Ventures (États-Unis), EDP Ventures (Portugal), Contrarian Ventures (Lituanie) et Gagarin Capital (États-Unis) ont également fait leur entrée au capital.

Zoom sur la solution signée Sterblue

La solution logicielle Sterblue permet de créer automatiquement des trajectoires
complexes autour d’infrastructures, trouver les anomalies à partir des données collectées et générer des rapports d’inspections permettant de monitorer les actifs.

L’ensemble du processus est automatisé et déclenché par un simple click sur un bouton. La productivité est doublée comparativement aux solution habituelles par drone tout en améliorant la fiabilité.

Cette solution est finalement déployable facilement en utilisant simplement des drones sur étagère comme DJI (leader mondial chinois).

Un marché en plein essor

Le marché des solutions logicielles pour drones pour l’inspection d’éoliennes et de réseaux électriques est évalué à 5 milliards de dollars par an.

Sterblue compte aujourd'hui parmi ses principaux clients d’importantes entreprises nationales, dans près d'une dizaine de pays : Enedis (France), Innogy (Allemagne), EDP (Portugal), le groupe CLP (Hong-Kong)...

Sterblue a ouvert son premier bureau américain à San Francisco pour accompagner son déploiement sur le marché américain.

En savoir plus

Publié le 05.12.2018

par Mireille Méchineau