ODD 12 : Consommation et production responsables - Rapport d'Impact 2022

IMT Atlantique a un impact positif sur la réduction des déchets et sur la promotion des pratiques durables dans le cadre de la passation des marchés publics

ODD12
En 2022, 61,5% de déchets recyclés sur nos campus

 Ce rapport d'impact 2022 permet de mettre en évidence l'impact positif de nos projets, actions et activités qui sont à l'image de notre politique de Transformation Ecologique et Sociétale. Nos projets et actions se situent dans 4 grands domaines : notre recherche, nos actions de formations et de sensibilisation, et de notre gouvernance. Nous présentons ici notre rapport d'impact au travers de l'ODD 12 qui vise à assurer des modes de consommation et de production durables et plus durable pour tous.

En tant qu'institution d'enseignement supérieur, IMT Atlantique s'engage à former des étudiants conscients des enjeux environnementaux et capables de promouvoir des modes de consommation et de production durables. Nous mettons l'accent sur l'économie circulaire, la réduction des déchets, l'efficacité énergétique et l'utilisation responsable des ressources naturelles.

IMT Atlantique encourage la recherche et l'innovation dans le domaine de la durabilité et de la gestion des ressources. Nous collaborons avec des partenaires industriels et des acteurs locaux pour développer des projets et des technologies qui favorisent la transition vers des modèles de consommation et de production durables.

IMT Atlantique met en pratique les principes de durabilité en adoptant des politiques internes visant à réduire notre empreinte écologique, à favoriser le recyclage et à promouvoir une gestion responsable des ressources.

 

Mission de Recherche et d’Innovation

 

I. Différents projets de recherche d’IMT Atlantique contribuent à atteindre l’ODD 12

I.1. Le projet PREDIS

Ce projet vise le développement et la mise en œuvre d'activités de traitement préalables au stockage des flux de déchets radioactifs autres que le combustible nucléaire et les déchets hautement radioactifs, pour lesquels il n'existe actuellement aucune solution adéquate ou industriellement mature. PREDIS s’intéresse notamment aux matériaux métalliques, aux déchets organiques liquides et solides ainsi qu’aux déchets cimentés.

I.2. Le projet ReconfiDurable

Ce projet vise à mettre en place une méthodologie efficace pour l’intégration des critères de développement durable dans la conception et la reconfiguration des RMS. Les systèmes de production reconfigurables (en anglais Reconfigurable Manufacturing Systems, RMS) sont des systèmes de production conçus pour pouvoir s’adapter aux changements de demande. Leur flexibilité peut également permettre de concevoir des systèmes de production durables.

I.3. Le projet ALICIA

Ce projet vise à cherche à créer et à démontrer un écosystème de fabrication circulaire (CME) pour les ressources de production, telles que les bras robotisés ou les bandes transporteuses. La vision sous-jacente est que les ressources de production seront échangées et réutilisées au maximum de leur utilité entre les usines européennes, contribuant ainsi à "boucler la boucle" des actifs de production en tant que sujets d'économie circulaire.

I.4. Le projet Assistant

Ce projet a pour objectif principal de développer une collection de jumeaux numériques intelligents qui s'adapteront automatiquement à l'environnement de fabrication. Ces jumeaux numériques aideront à la conception et au fonctionnement d’un système de production complexe, collaboratif et reconfigurable, mixte/multi-modèle, à partir des données collectées par les dispositifs de l'internet des objets (IOT). ASSISTANT promeut une méthodologie qui améliorera une conception dite générative avec des aspects d'apprentissage de l'Intelligence Artificielle à partir des données disponibles dans la fabrication.

I.5. Le projet SAMURAI (Sustainable And autonoMoUs gReen computing for AI)

Ce projet s’inscrit dans la thématique de la transition énergétique et numérique et a pour objectif de développer une infrastructure matérielle innovante pour l'étude scientifique des problématiques croisées des infrastructures informatiques support de l’intelligence artificielle (de L’IoT au Cloud) et de leurs autonomies énergétiques.

 

II. Plusieurs startups incubées par IMT Atlantique en 2022 contribuent à l'ODD 12

II.1. GoodFloow

Cette start-up automatise le suivi et la gestion des emballages industriels réutilisables. L’innovation consiste à attribuer de manière fiable l’emballage à un partenaire de la boucle logistique, sans infrastructure. Avec une mise en œuvre Plug & Play, sans infrastructure et sans développement spécifique, Goodfloow est une application indépendante dédiée aux emballages industriels consignés. Ainsi, ce système offre une solution clé pour permettre la transition éco-responsable dans l’industrie. Goodfloow est lauréat de l’édition 2021 de l’appel à projet Perfecto de l’ADEME. Celui-ci récompense et finance les travaux de la start-up dans l’amélioration de l’impact environnemental de sa solution.

II.2. DENV-R

Cette start-up révolutionne le monde des datacenters en développant le 1er réseau de datacenters flottants. Cette solution de stockage de données s’appuie sur le pouvoir de l’eau pour offrir une alternative écologique et efficace aux datacenters terrestres.

II.3. Hexachip

Cette start-up est une plateforme européenne "anti-gaspi" B2B, qui permet l’achat et la revente en temps réel de stock dormant ou surplus de composants électroniques neufs au meilleur prix, afin de lutter contre le gaspillage et favoriser l’économie circulaire

II.4. Vectura Systems

Cette start-up propose des systèmes hybrides durables pour les véhicules utilitaires légers existants dans les flottes logistiques et contribue à l'accélération de la transition écologique en réduisant à la fois les impacts et les coûts sans compromis sur les performances.

 

III. Quelques articles scientifiques publiés en 2022 liés à l’ODD 12

 

Mission d’Engagement dans la Communauté

 

I. IMT Atlantique dispose d'une politique de gestion des déchets, de tri et d'élimination des déchets

Notre politique relative à la gestion des déchets, du tri et de l'élimination des déchets

 

I.1. Collecte des déchets industriels dangereux et mesure et gestion des déchets

L'École fait appel à une entreprise Chimirec pour la collecte et le traitement des Déchets Industriels Dangereux (DID). Ces déchets (acides, aérosols, huiles usagés, solvants, verreries souillées, etc.) sont orientés vers des plates-formes afin d'être pesés, analysés, regroupés et préparés.  Ils sont ensuite acheminés vers des filières de traitement agréées. Dans le cadre d'une meilleure sauvegarde de l'environnement, le Groupe CHIMIREC a développé 10 filières de traitement mettant en œuvre des procédés de valorisation matière ou énergétique.

I.2. Déchets DEEE

L'École fait appel à la société TRIS, spécialisée dans la collecte et le recyclage du matériel informatique et électronique. Les matières issues du traitement sont recyclées afin d’être réintégrées la fabrication d'autres matériels et matériaux.

I.3. Autres déchets, des contrats ont été établis avec différentes filières de recyclage

Recyclage issus du restaurant à Nantes : 

  • Compostage à chaud des bio-déchets : Compost IN Situ
  • Cartons et plastique : Solution Recyclage
  • Autres filières :
    • Arbre à Nantes : association d’insertion spécialisée dans la collecte et le tri du papier et du carton
    • Marc SA à Brest : collecte, le tri, le traitement et le recyclage des déchets.

I.4. Déchets non dangereux : opération « bacs de tri »

Afin de s'inscrire dans une dynamique de recyclage encore plus important qu’à l’heure actuelle, nous équipons les 3 campus de bacs de tri sélectifs.
Cette installation permet dans un premier temps d’inciter les agents de l’École ainsi que les étudiants à trier leurs déchets.
Dans un second temps il est  important de trouver des filières de recyclage, afin de revaloriser d’une façon plus poussée nos déchets.
Les bacs de tri mis en place sont 100% recyclables, de conception française et fabriqués à partir de 40% de matières recyclées. Ils sont également conçus de façon ergonomique pour faciliter le travail des équipes de nettoyage.

Bac de Tri IMT Atlantique

Date de création : 2017 / Date de révision : 2022

 

 

II. IMT Atlantique mesure les quantités de déchets envoyés en décharge et recyclés.

L’essentiel des déchets produits par l’activité de l’école concernent : les déchets courants, (DIB), les déchets triés en vue du recyclage (carton, papier, verre, plastique…), les déchets alimentaires de restauration, les déchets électriques et électroniques en fin de vie (DEEE), déchets dangereux des laboratoires.

IMT Atlantique s'appuie sur sa politique de tri et d'élimination des déchets et mesure et contrôle annuellement la quantité de déchets générés, envoyés en décharge et recyclés sur tous ses campus. Des tableaux de bord sont développés en interne. Ce suivi nous permet d’établir des plans d’action de réduction des déchets et notamment des déchets non recyclables ou mis en décharge

En 2022, IMT Atlantique a généré 84,86t de déchets, dont :

  • 28,2t ont été envoyées en décharge (33,2%)

  • 4,49t ont été traitées (5,3%)

  • 52,17t ont été recyclées (61,5%).

Tableau récapitulatif de la quantité de déchets générés à IMT Atlantique en 2022 :

 

2022 Type de déchets Campus de Brest (t) Campus de Nantes (t) Campus de Rennes (t) Total IMT Atlantique (t)
Déchets envoyés en décharge Ordures ménagères 7,90 9,28 5,98 23,16
DIB Déchet Industriel Banal 0 5,04 0 5,04
Total envoyé en décharge 7,90 14,32 5,98 28,2 (33,2%)
Déchets traités Déchets chimiques et dangereux 0 4,49 0 4,49 (5,3%)
Déchets recyclés DEEE Déchet d'Equipements Electriques et Electroniques

1,84

0,98

0

2,82

Cartons, Papiers

7,16

4,31

0

11,47

Autres déchets recyclables (dont verre, mobilier) 22,70 14,55 0,63 37,88
Total recyclé 31,7 19,84 0,63 52,17 (61,5%)
Total Total déchets générés 39,6 38,65 6,61 84,86

Date de création : 2021 / Date de révision : 2023

 

III. Une politique d'Achats éthiques et durables

Les achats et les approvisionnements responsables intègrent les différents aspects du développement durable, tout au long du cycle de vie des produits ou services achetés, à savoir :

  • la dimension environnementale : prise en compte de l'impact sur l'environnement tel que l'utilisation de substances non toxiques et de matériaux renouvelables lors de la phase de conception du produit ; consommation d'eau et de consommables pendant l'utilisation ; réutilisation, recyclage et élimination du produit en fin de vie.
  • la dimension sociale : prise en compte des aspects sociaux, notamment le respect des droits de l'Homme au travail ; recours à des entreprises ou associations à caractère social.
  • la dimension économique : prise en compte de l'impact économique des décisions d'achat, de son environnement et de ses fournisseurs dans une logique de coût global.

D'un point de vue de la recherche, et face aux défis liés à l’alimentation durable de la population mondiale croissante, l’industrie alimentaire s’appuie de plus en plus sur les techniques de recherche opérationnelle (RO) pour atteindre la durabilité économique, environnementale et sociale.

Notre politique relative à un approvisionnement éthique

Date de création : 2021 / Date de révision : 2022

 

IV. Nos modes de consommation durables

  • Impression : certifications qualité et environnement : ISO 9001, ISO 14001, UGRA
  • Labels papier et label tri des déchets : FSC, PEFC, Imprim’Vert 2020
  • Groupement d’achat et de professionnels
  • Documents imprimés avec des encres végétales
  • Apposition de la certification au dos des documents print
  • Achats d’objets en fonction de l’éthique, fabrication Europe et suivant des normes certifiées DD&RS

Date de création : 2021 / Date de révision : 2022

 

V. Des actions organisées par IMT Atlantique en 2022 permettent d'encourager le recyclage et le compostage

Entre le 21 et le 27 novembre 2022, l'ensemble de la communauté d'IMT Atlantique a pu consulter des infos relatives aux déchets sur les 3 campus et à plusieurs actions spécifiques ou initiatives dans l’école. Avec un temps fort le jeudi 24 novembre de 15h à 16h30 durant un "goûter participatif zéro déchets".

L’occasion d’échanger sur la perception de la thématique des déchets sur les campus, de rencontrer des étudiants qui travaillent sur le sujet dans leurs projets et/ou leurs associations. Le réseau des correspondants DD&RS et en particulier, Carmen Calero à Nantes, Baptiste Gaultier à Rennes et Brigitte Rivoal à Brest ont mis sur pied avec l’aide de la DPSG, du RAK, du restaurant nantais, cet événement participatif.

La thématique phare de l'édition 2022 de la SERD étant le textile, les clubs couture des campus de Brest et Nantes étaient présents. Ils ont partagé leurs idées et leurs réalisations faites avec des tissus "récupérés dans les placards". Sur le campus de Rennes c’est un Troc aux vêtements qui est organisé en lien avec le secours populaire.

SERD 2022 IMT Atlantique

 

 

Mission d’Enseignement et de Formation

 

I. IMT Atlantique intègre les enjeux de responsabilité et de durabilité de nos mode de production et de consommation dans ses cours destinés aux ingénieurs de demain

Tous les étudiants sont sensibilisés à ces enjeux, et aux outils afin d'évaluer leur impact (empreinte carbone, analyse de cycle de vie, etc) grâce à de nombreux enseignements :

  • Tous les étudiants sont sensibilisés à l’impact environnemental des outils numériques ainsi qu'à la sobriété numérique avec la Fresque du numérique. La Fresque du Numérique est un atelier ludique et collaboratif, porté par l'association du même nom, avec une pédagogie similaire à celle de La Fresque du Climat.
  • l'UE Face cachée du numérique a pour objectif de donner les clés aux étudiants pour appréhender les problématiques éthiques que soulèvent le recours accru à différentes technologies, telles que les algorithmes ou l’intelligence artificielle, en leur fournissant une boîte à outils qui leur permettra de contribuer à une transformation numérique responsable.
  • l'UE Perspective DDRS dont l'objectif est d’apporter une réflexion originale qui aborde des volets développement durable ou responsabilité sociétale sur un sujet en lien avec les cours suivis par les étudiants. Ces derniers devront mobiliser des connaissances et compétences acquises et les coupler à des connaissances à acquérir et consolider dans le domaine du DDRS pour construire un point de vue personnel et argumenté sur une problématique de développement durable identifiée.
  • l'UE Evaluation environnementale permet de donner aux étudiants les concepts, méthodes et outils couramment utilisés par les industriels, bureaux d’études et collectivités permettant de réaliser des évaluations environnementales à diverses échelles. Les concepts initiaux de l’éco-conception, de l’économie circulaire et de l’analyse de cycle de vie sont également abordés.
  • l'UE Modélisation des Écotechnologies permet aux étudiants d'expérimenter et de modéliser des techniques de traitement de l'eau, de l'air, des gaz, et de conversion thermochimique de biomasse avec le Département de recherche et d'enseignement "systèmes énergétiques et environnement" - DSEE.
  • l'UE Valorisation énergétique des déchets et de la biomasse vise à apporter des connaissances sur les systèmes énergétiques décentralisés utilisant la biomasse en tant que source d'énergie renouvelable, la production de biocarburants, la gestion des déchets et leur utilisation en tant que source d'énergie, et les procédés de traitement des fumées à mettre en place dans les systèmes énergétiques.
  • l'UE Environmental Management and Strategies of Sustainability permet de former les étudiants à l'évaluation de la durabilité des systèmes environnementaux et énergétiques (durabilité environnementale, principes et études de cas, outils de mesure tels que l'empreinte carbone, EIM, SEI).
  • l'UE Incineration and Waste Minimization souligne la nécessité de prendre en compte les critères économiques, les contraintes légales, l'impact environnemental (contrôle et réduction de la pollution et de la production de déchets) et les coûts énergétiques afin de définir une conception optimale des processus industriels.

 

II. En 2022, IMT Atlantique a contribué à lancer Ecolog, guide d'aide à la conception de formations Numérique Responsable

A l’heure où les pratiques digitales sont intensifiées dans tous les secteurs, il est impératif de former les étudiants et les collaborateurs afin qu’ils deviennent le moteur d’une prise de conscience globale dans leur (future) organisation. Pour ce faire, l’INR et la Filière Informatique Nantaise (Nantes Université, IMT Atlantique et Ecole centrale de Nantes) se sont associés pour lancer Ecolog ! L’objectif de ce guide est d’aider les acteurs de la formation initiale ou continue, privés ou publiques, à concevoir des formations Numérique Responsable à la hauteur des enjeux. Des institutionnels comme la Direction interministérielle du numérique, Ademe et la région Bretagne contribuent à son financement.

Concrètement, Ecolog propose donc une dizaine de syllabus de modules pédagogiques représentant chacun une vingtaine d’heures de cours - l’équivalent de trois journées de formation continue. Parmi ceux-ci, un tronc commun de modules « généralistes », destinés à des ingénieurs de tous profils, et traitant de la problématique du numérique responsable, des achats responsables, de stratégie numérique… D’autres modules, plus ciblés, sont dédiés à des métiers spécifiques de l’ingénieur informaticien : développeurs, chefs de projet, data scientists, spécialistes IA, ingénieurs fullstack, designers UX/UI, ingénieurs IoT... Les écoles, mais aussi les entreprises ont accès librement à ces ressources.

 

Mis à jour le 10.11.2023 par Annya REQUILE