Systèmes réseaux, cybersécurité et droit du numérique

Responsable : Yann Busnel
courriel : yann.busnel@imt-atlantique.fr

Assistante : Marie-Pierre Yvenat
tel : 02 99 12 70 20
courriel : mp.yvenat@imt-atlantique.fr

Texte

Le département « Systèmes réseaux, cybersécurité et droit du numérique » (SRCD) est situé sur le campus de Rennes d'IMT Atlantique. À ce jour, il est composé de 25 enseignants-chercheurs permanents, plus de 20 post-doctorants et ingénieurs contractuels, et près de 40 doctorants.

Ses domaines d'activités recouvrent tous les aspects de l'enseignement et de la recherche en :
- systèmes réseaux au sens large, couvrant les technologies pour les réseaux fixes et mobiles ainsi que l'internet des objets, ainsi que les systèmes complexes qu'ils permettent de construire et leur sécurisation dans les domaines de l'énergie, des villes et des transports intelligents et de l'industrie ;
- cybersécurité, par le renforcement de la sécurité des systèmes complexes, de l’industrie du futur et des infrastructures critiques ;
- droit et économie des activités numériques, à l’échelle d'un contexte européen et/ou international.

  • Recherche

Le département SRCD est à l'initiative de 4 équipes de recherche à ce jour : Adopnet (Réseaux d’opérateurs), Ocif (Internet du Futur), Iris (Cybersécurité) et SHS. Ces équipes regroupent des enseignants-chercheurs des départements SRCD et Info d'IMT Atlantique, de l'Université de Rennes 1, de l'Université de Bretagne Occidentale, du CNRS et d’Inria, via les laboratoires Irisa, Labsticc et Iode.

        • Adopnet : Technologies avancées pour les réseaux d’opérateurs

Adopnet (Advanced Technologies for Operated Networks) contribue à l’élaboration d’architectures, de protocoles, de mécanismes de contrôle et de mécanismes de métrologie pour les réseaux de prochaine génération. Notre objectif est de construire des réseaux qui sont souples, adaptables, économes en énergie, sûrs et aptes à fournir du contenu sur une grande échelle à des types très variés de terminaux. Adopnet traite, en particulier, de la convergence des réseaux d’accès, de la combinaison des technologies radios et optiques et des mécanismes adaptatifs de diffusion de contenu. L’équipe possède 3 axes principaux : mécanismes pour la fourniture de contenu, contrôle du réseau, et métrologie.
http://www-adopnet.irisa.fr/fr/

        • Iris : Cybersécurité — Protection, défense et résilience des systèmes complexes

De nombreux composants, comme les capteurs ou les automates industriels, se trouvent désormais directement ou indirectement connectés à l'Internet. Avec cette expansion du cyberespace, la cybersécurité apparaît au coeur de problématiques de plus en plus variées. De plus, l'enchevêtrement de systèmes hétérogènes complexifie l'évaluation des faiblesses et des menaces qui dépassent largement le périmètre des systèmes informatiques pour inclure, par exemple les systèmes de contrôle industriel (ICS : Industrial Control Systems), les réseaux électriques intelligents (Smart Grids) ainsi que les systèmes de surveillance et de supervision. Comme le souligne le dernier livre blanc de la défense, le domaine de la cybersécurité est ainsi devenu un champ de bataille à part entière. Dans ce contexte, le projet scientifique de l'équipe IRIS vise à améliorer et renforcer la sécurité des systèmes complexes et des systèmes de systèmes tels que les infrastructures critiques, les systèmes de contrôle industriels ou les fédérations de clouds.
http://www.labsticc.fr/en/teams/m-572-sfiis.htm

        • Ocif : Objets Communicants et Internet du Futur

L’équipe Ocif (Objets Communicants et Internet du Futur) conçoit l’Internet des Objets en élaborant de nouveaux algorithmes, protocoles et architectures pour l’interconnexion des objets à l’Internet. Ainsi, la consultation de données de capteurs pourra se faire comme un accès à une page web. Les technologies de l’Internet pour les objets permet également de favoriser l’innovation et d’accélérer le déploiement de nouvelles applications, notamment pour la ville intelligente ou l’Industrie 4.0. Les travaux de l’équipe reposent sur trois axes fondamentaux : l’accès au medium et le routage dans des réseaux denses et maillés, le réseau d’accès longue portée et la caractérisation des environnements sans fil. Les domaines d’application privilégiés de l’équipe sont la ville et le transport intelligent, le “smart grid” (réseau électrique décentralisé et communicant) et l’Industrie du Futur.
http://www.imt-atlantique.fr/lecole/departements-denseignement-recherche/reseaux-securite-et-multimedia/ocif

        • SHS : Droit, gestion et économie du numérique

Les travaux de l’équipe sont centrés sur l’analyse du contexte juridique européen et international dans lequel se déploient les activités numériques, des réseaux aux contenus et services en incluant les usages innovants. A l’interface du droit et de la technique, l’approche combine les solutions concrètes et une vision prospective faisant appel à l’éthique. La recherche met aussi en lumière les problématiques sociétales, économiques et managériales nouvelles suscitées par la transition numérique et environnementale avec un accent sur les systèmes réseaux urbains, notamment dans les pays en développement.

Quelques membres de SRCD sont également membres de deux autres équipes de recherche de l’IRISA : E4SE (Faciliter les Environnements Intelligents) et DIONYSOS (Analyse de performance des réseaux).

        • La chaire « Cybersécurité des Infrastructures Critiques »

Portée par l'IMT Atlantique en collaboration avec Télécom ParisTech et Télécom SudParis ainsi que 8 partenaires industriels (Airbus Defense and Space, Amossys, BNP Paribas, EDF, La Poste, Nokia, Orange et Société Générale) ainsi que la région Bretagne, dans le cadre du Pôle d'Excellence Cyber (PEC), cette chaire contribue au développement, au niveau international, des activités de recherche et de formation dans un domaine devenu une priorité nationale. Les travaux de recherche s'articulent autour de quatre axes : (1) analyse avancée de données à des fins de cybersécurité, (2) définition de métriques pour l'analyse des risques de sécurité, (3) réponse à des événements multiples et coordonnés et (4) collecte, génération et mise à disposition de données pour la cybersécurité. Pour cela, ils s’appuient sur des plateformes d'entrainement et de recherche dans le cadre du CPER Cyber SSI.
http://chaire-cyber-cni.fr

        • La chaire Jean Monnet « Union européenne et société de l’information »

L’ambition de cette chaire, attribuée par la Commission européenne sur des critères d'excellence, est double. Il s'agit de consolider le programme de formation d'IMT Atlantique sur le droit européen et la société de l’information pour enrichir la palette des compétences permettant aux ingénieurs d’évoluer dans un contexte international et multiculturel. Le partage des savoirs, notamment avec les entreprises, permet de croiser les regards sur la spécificité de l’approche européenne en matière de régulation des activités numériques. En ce qui concerne la recherche, les questions traitées couvrent un large champ : la régulation européenne du marché des communications électroniques, le droit européen de l’Internet et des nouveaux médias, le droit d'auteur dans la société de l'information, la protection des données personnelles et de la vie privée dans le contexte de la cybersécurité et des projets en intelligence artificielle.
http://cejm.univ-rennes.eu

  • Formation

Le département SRCD est également très impliqué dans l'enseignement depuis de nombreuses années.

        • Pédagogie innovante

En particulier, les enseignants-chercheurs ont démontré une capacité à innover dans la pratique de l'enseignement : le département fut précurseur dans la création de MOOC (le MOOC « Introduction aux réseaux mobiles » fut le premier MOOC scientifique offert en France en 2013) et est devenu le premier centre de production de MOOC sur les réseaux en Europe (9 MOOCs existants avec plus de 20,000 étudiants inscrits chaque année depuis 2014). Le département a également mis en oeuvre un ambitieux projet d'enseignement sur les processus de standardisation en tirant profit de l'expérience des enseignants-chercheurs dans les instances de normalisation. La capacité des enseignants du département SRCD à imaginer des processus d'enseignements multiples (mêlant projets, cours en ligne, cours en présence, et classes inversées) est reconnue au-delà des frontières d'IMT Atlantique.
https://www.fun-mooc.fr/cours/#search?query=telecom%2Bbretagne

        • Mastère Spécialisé en Cybersécurité

Le concept de sécurité des systèmes d'information recouvre un ensemble de méthodes, techniques et outils destinés à protéger les ressources d'un système d'information afin d'assurer la disponibilité des services, la confidentialité des informations et l'intégrité des systèmes. L'objectif du Mastère « Cybersécurité » est de former des cadres hautement qualifiés en mesure d'appréhender, dans toutes leurs dimensions, les problématiques liées à la sécurité des systèmes d’information. Le Mastère « Cybersécurité » est réalisé sur les campus rennais d'IMT Atlantique et de CentraleSupélec, par les enseignants-chercheurs du département SRCD et de l’équipe CIDre. Les étudiants du mastère obtiennent ainsi un double diplôme.

Ce mastère spécialisé a été classé 1er avec 4* dans la catégorie « Télécoms, réseaux et sécurité des systèmes » du classement SMBG 2016. Il vient d’obtenir la labelisation SecNumedu, label de formations initiales en cybersécurité de l’enseignement supérieur, élaboré et géré par l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information).
http://www.imt-atlantique.fr/formation/masteres-specialises/mastere-specialise-en-cybersecurite

        • Club formation du Pôle d’Excellence Cyber

Initié par le ministère de la Défense et par le Conseil régional, le Pôle d’Excellence Cyber (PEC) s’est implanté en Bretagne. Avec une portée nationale et un objectif de rayonnement international, il se concentre principalement sur le tissu académique et industriel régional, particulièrement dense en matière de cybersécurité et de numérique, mais aussi sur des partenaires nationaux ou d’autres territoires. Le pôle d’excellence cyber se structure sur trois dimensions : la recherche ; la formation initiale, continue et l’enseignement supérieur ; le développement du tissu industriel. IMT Atlantique, et plus spécifiquement le département SRCD, y est fortement impliquée tant par ses travaux de recherche que par le pilotage du club formation du PEC par un des professeurs du département.

Le département SRCD compte également parmi ses membres les responsables scientifiques du projet CyberEdu (projet initié par l’ANSSI à la suite de la publication du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale). Il a pour objectif d’introduire les notions de cybersécurité dans l’ensemble des formations en informatique de France.
http://www.cyberedu.fr

    • Innovation et transfert

Dans le cadre des activités de recherche du département SRCD, plusieurs start-ups ont pu voir le jour via des transferts de technologie, au sein de l’incubateur rennais d'IMT Atlantique. Par exemple :
        • YoGoKo (Solution innovante pour la communication entre des équipements multi-connectés filaires ou mobiles) : https://www.yogoko.com/
        • Acklio (Unificateur de réseaux sans fil basse consommation) : http://www.ackl.io
        • Lamane (Solutions avancées pour l’anonymisation et la valorisation des données) : http://www.lamane.eu

En outre, une délégation partielle de plusieurs membres du département est effective au sein de l'Institut de recherche technologique B<>Com. Ce dernier, issu d’un partenariat public-privé, a vocation d'accélérer, par la recherche et l'innovation dans les technologies du numérique, le développement et la mise sur le marché d'outils, de produits et de services facilitant la vie quotidienne. Il se concentre sur deux domaines de recherche : l’hypermédia et les réseaux ultra haut débit plus agiles, cœur de métier du département SRCD.
http://b-com.com/