Vous êtes ici : AccueilArticlesEntreprises › DropBird, commerce en ligne de proximité
Imprimer
Entreprises

DropBird, commerce en ligne de proximité

Les petits magasins de centre-ville se mobilisent pour se lancer dans un système pratique capable de rivaliser avec les grandes enseignes de e-commerce. Grâce à un réseau de partenaires (dont la SNCF), la plate-forme DropBird promet d’être l’intermédiaire idéal entre les magasins et leurs clients. L’incubateur de Télécom Bretagne accompagne cette jeune entreprise basée à Plouzané.

dropbirdL’idée de Claude Le Brize, ancien salarié du Télégramme, répond aux besoins d’aujourd’hui dans le domaine du commerce en ligne de produits « de proximité ».  Une plate-forme web propose aux commerçants d’avoir leur propre page (ou site) et de proposer des produits au même prix qu’en magasin. Pour les commerçants, c’est un système simple et gagnant. Il permet de mieux faire connaître leurs produits et d’élargir la clientèle. Les produits commandés en ligne seront ensuite acheminés par Dropbird jusqu’aux points de retrait, dans une gare par exemple.

Crédits photo : Le Journal des entreprises)

Claude Le Brize, créateur de Dropbird. (Crédits photo : Le Journal des entreprises 2014).

Pour Claude Le Brize, « Le vrai plus, c’est que nous nous occupons de la livraison entre le magasin et le client. Le consommateur fait ses achats en ligne (via un ordinateur, une application mobile…) et au lieu d’aller les chercher dans chaque magasin, ils sont disponibles en un seul point : la gare ! C’est le principe  « Click & collect ». Les premiers publics visés sont les pendulaires, ces voyageurs qui prennent le TER le matin et rentrent le soir. La SNCF va mettre à disposition des locaux, des hubstores, dans ses gares. Nous commençons dans le Finistère avec la ligne Brest-Landerneau dans un premier temps puis Quimper-Morlaix. Le potentiel est là : 2 000 personnes passent par la gare de Landerneau chaque jour ! ».

De nouveaux partenariats sont également en train de se tisser. Pour la partie technique, après la SNCF, une collaboration est en cours de discussion avec Bolloré. Des bluecars pourraient servir pour assurer les livraisons entre les commerçants et les point de retraits. La librairie Dialogues bien connue des brestois serait partante pour rejoindre cette nouvelle aventure de e-commerce. Gageons que d’ici début mars, il sera possible de commander l’excellent Kouign Amann de Morlaix, un bouquet de fleurs de Quimper ou bien encore une bonne bouteille de vin sur cette plate-forme en quelques clics.

Contact : Claude Le Brize, claude.lebrize@dropbird.fr .
Source :  DropBird. Le « click & collect » pour les petits commerces, le Journal des Entreprises de décembre 2014.
 Laisser un commentaire

Nom*

Courriel*   Créer une icône

Site web

Anti-spam :* somme de 2 + 5 ?

(Comment créer une icône / un avatar ?)