Vous êtes ici : AccueilArticlesDistinctions › IMT Atlantique, Orange Labs et l’Université de Klagenfurt à l’honneur à la conférence ISPLC 2016
Imprimer
Distinctions

IMT Atlantique, Orange Labs et l’Université de Klagenfurt à l’honneur à la conférence ISPLC 2016

Wafae Bakkali, qui a récemment soutenu son doctorat dans le cadre d'une thèse Cifre au sein d'Orange Labs Lannion, a reçu le prix « Best Student Paper Award » à la conférence ISPLC 2016 de Bottrop (Allemagne) du 21 au 23 mars.
Le prix Best Student Paper Award de la conférence ISPLC 2016 est remis à Pascal Pagani, l’un des co-auteurs de la publication, par Ralf Lehnert (Tech. Univ. Dresden, Allemagne), représentant de l’IEEE Communication Society, et Shinji Tsuzuki (Univ. Ehime, Japon), ISPLC Technical Chair.

Le prix « Best Student Paper Award » de la conférence ISPLC 2016 est remis à Pascal Pagani, l’un des co-auteurs de la publication, par Ralf Lehnert (Tech. Univ. Dresden, Allemagne), représentant de l’IEEE Communication Society et Shinji Tsuzuki (Univ. Ehime, Japon), ISPLC Technical Chair.

C’est à l’occasion de la conférence « International Symposium on Power Line Communications » , véritable référence pour la technologie Courant porteur en ligne (CPL), que Wafae Bakkali a reçu le « Best Student Paper Award» .

L’article primé “Energy efficiency performance of decode and forward MIMO relay PLC systems” (W. Bakkali, P. Pagani, T. Chonavel et A. Tonello) résulte d’une collaboration avec l’Université autrichienne de Klagenfurt, où la doctorante a effectué un séjour de recherche en 2015. Dans cet article, Wafae Bakkali a étudié comment le contrôle de la puissance émise pour les communications CPL à capteurs multiples (MIMO) permet d’augmenter l’efficacité énergétique dans un contexte de transmission par relais. Cette étude a permis d’établir des modèles de consommation énergétique et a fourni des résultats statistiques sur la base de mesures expérimentales réalisées dans 6 pays d’Europe.

La pertinence et la qualité des travaux de recherche de Wafae Bakkali sont pour la seconde fois primées au sein de la société IEEE Communications Society. Sa thèse, co-encadrée par les départements Signal et Communications et Micro-ondes d’IMT Atlantique, s’est déroulée dans le cadre du projet FUI GreenComm du pôle Images & Réseaux.

 

 Laisser un commentaire

Nom*

Courriel*   Créer une icône

Site web

Anti-spam :* somme de 2 + 5 ?

(Comment créer une icône / un avatar ?)