[Mathématiques] Parution de "Possibility Theory for the Design of Information Fusion Systems"

Basel Solaiman, chef du département Image et traitement de l'Information  co-signe avec Eloi Boissé, chercheur associé, "Possibility Theory for the Design of Information Fusion Systems", un ouvrage scientifique publié aux éditions Springer.

#Intelligence Artificielle #Aide à la décision #Analytique #Fusion d'informations #Sciences de l'ingénieur

Texte

L'ambition des auteurs de ce nouveau livre sur la théorie des possibilités est d'aborder une niche qui n’a pas été encore totalement remplie par les livres existants. Ce livre offre un ensemble complet, une sorte de guide, des concepts de base, des développements mathématiques et des méthodologies d'ingénierie pour exploiter la théorie des possibilités pour la conception de systèmes de soutien pour l’analytique, la fusion d'informations et l’aide à la décision. Habituellement, les systèmes d'aide à la décision comprennent trois parties principales: l'analyse (analytique); synthèse (fusion d'informations); prescription (décision et action). La littérature montre que la théorie des possibilités peut être appliquée aux trois parties. A une époque de ‘BigData’ et de l’Internet des Objets où nous sommes confrontés à des informations hétérogènes présentant différentes formes d'incertitude et où la théorie des probabilités peut être inadéquate à modéliser ces imperfections, la théorie des possibilités offre une alternative intéressante.

B.Solaiman, chef du département ITI, auteur de l'ouvrage scientifique
Basel Solaiman, chef du département ITI - Co-auteur de l'ouvrage

Texte

Le livre est construit en neuf chapitres. Les trois premiers chapitres discutent des concepts possibilistes fondamentaux: distribution, mesure de nécessité, mesure de possibilité, distribution conjointe et le concept important de conditionnement. Le chapitre 4 examine le concept de similitude qui joue un rôle essentiel dans un large éventail de domaines d'application tels que la reconnaissance de formes, le raisonnement, l'exploration de données et de connaissances. Le chapitre 5 traite des liens et des transformations entre les théories de modélisation des incertitudes interdépendantes. Les deux chapitres suivants traitent des aspects de la prise de décision à travers des intégrales possibilistes et floues, des opérateurs de fusion et des critères de prise de décision dans le cadre de la théorie des possibilités. Le chapitre 8 présente trois applications des concepts possibilistes: 1) sur la classification d'images basée sur les pixels; 2) sur le démixage spatial; et, sur la segmentation de l'image. Le livre se termine par le chapitre 9 sur l'utilisation de la théorie des possibilités dans la conception de systèmes de fusion d'informations dans la complexité toujours croissante de notre monde réel. La surcharge et la complexité des informations sont des problèmes fondamentaux pour la plupart des organisations d'aujourd'hui. Les progrès des capacités de mise en réseau ont créé les conditions de complexité en permettant des interactions plus riches et en temps réel entre et parmi les individus, les objets, les systèmes et les organisations. Les technologies de l’analytique et de la fusion d’'information sont un catalyseur clé pour la conception de systèmes d'aide à la décision actuels et futurs pour prendre en charge le pronostic, le diagnostic et les tâches normatives dans des environnements aussi complexes. Des centaines de méthodes et de technologies existent, et plusieurs livres ont jusqu'à présent été consacrés à l'analytique ou à la fusion d'informations. Ce chapitre présente une vue d'ensemble dans laquelle la théorie des possibilités peut être utile.

Contacts

Commander l'ouvrage sur le site de l'éditeur Springer

En savoir plus

Voir le site du département Image et Traitement de l'information

Publié le 25.03.2020

par Priscillia CREACH

Portraits associés
Analyste au sein du Pôle Data/Décisionnel at CIMUT…
Consultante fonctionnelle chez Capgemini
Consultant fonctionnel chez Ai3
Energy Efficiency Manager chez STX France
Ingénieur- actuaire
Data Scientist chez Micropole
Doctorant en robotique au CEA
Département automatique, productique et informatiq…
ingénieur procédés chez TOTAL à Anvers
Manager inspection qualité
Responsable R&D et innovation HENGEL Industrie
Business Analyst Consultant
Première femme membre agrégé à l’Institut des actu…