NINFA - Logo

NINFA

TakiNg actIoN to prevent and mitigate pollution oF groundwAter bodies
Horizon Europe
Agrément n° 101081865
Démarrage : 2022
Fin : 2026

Le projet vise à développer des stratégies rentables de surveillance des eaux souterraines, des technologies de prévention et de réduction de la pollution, ainsi qu'un système d'alerte précoce.

Le contexte

Les eaux souterraines sont une ressource clé pour l'approvisionnement en eau qui est actuellement menacée par :

  • l'intrusion saline ;
  • la pollution par les pesticides et les nutriments (agriculture), les produits pharmaceutiques et les gènes de résistance aux antibiotiques provenant des effluents des STEP, les hydrocarbures et les métaux lourds (ruissellement), et les microplastiques (les deux) ;
  • les effets du changement global et climatique.

Bien que plusieurs initiatives aient développé des mesures et des outils pour la surveillance et la protection des eaux souterraines, des connaissances supplémentaires sont nécessaires pour :

  • comprendre les effets synergiques et les risques de multiples facteurs de stress et contaminants ;
  • développer des stratégies rentables de surveillance des eaux souterraines, des technologies de prévention et de réduction de la pollution ;
  • développer des stratégies rentables de surveillance des systèmes d'alerte précoce.

Le projet

Le NINFA fournira une stratégie novatrice basée sur un système d'alerte précoce et une base de connaissances (la plate-forme NINFA) ainsi qu'une série de solutions innovantes et rentables en matière de surveillance, de modélisation et de traitement, en tenant compte de divers polluants (nutriments, pesticides, salinité, CEC, ARG et MP) et des effets synergiques des facteurs de stress liés aux changements climatiques et planétaires, dans le but de prévenir la contamination des eaux souterraines, de protéger leur qualité et d'améliorer leur résilience.

D'autres sources de pollution, notamment les effluents des stations d'épuration et l'infiltration des eaux de ruissellement urbaines (en particulier pendant les orages), contaminent les eaux souterraines avec des contaminants préoccupants (CEC) tels que des produits pharmaceutiques, des microplastiques et des gènes de résistance aux antibiotiques, ainsi que des hydrocarbures et des métaux lourds. En outre, l'exploitation des aquifères pour la consommation d'eau entraîne une pression accrue sur les ressources en eau souterraine, qui peut être exacerbée par le changement climatique (absence de recharge naturelle des aquifères). Dans les aquifères côtiers, ce problème est exacerbé par l'intrusion de sels, principalement causée par le captage d'eau, qui affecte la qualité des eaux souterraines.

La méthode

L'approche innovante du NINFA vise à faciliter la transition vers un système décisionnel plus efficace en matière de gestion des eaux souterraines en améliorant les connaissances sur les flux d'eau, la mobilité in situ et la transformation des CEC, et en développant des modèles prédictifs pour promouvoir le traitement et la réutilisation de l'eau et sa qualité.

IMT Atlantique dirigera le WP 1 "Etudes de cas : spécifications, exigences et collecte de connaissances". Les objectifs principaux du WP 1 seront de :

  • collecter les spécifications des études de cas ;
  • proposer la méthodologie de suivi des KPIs pendant la durée du projet pour évaluer la stratégie de suivi, la modélisation et les technologies de traitement de l'eau ;
  • collecter et compiler des données dans la base de connaissances ;
  • développer une cartographie des facilitateurs et des freins au niveau des études de cas ;
  • mener une étude continue de l'évolution de la législation pour assurer l'adéquation et la conformité des approches de l'INFA aux législations nationales et européennes ;
  • mener une approche participative pour se conformer pleinement et mettre en œuvre la science citoyenne en enquêtant sur les conditions permettant de garantir l'acceptabilité de la réutilisation des eaux usées pour les citoyens.

IMT Atlantique est également impliqué dans la tâche 3.2 du WP 3 "Élimination de CEC, MP et ARGs des effluents de WWTPs : optimisation à l'échelle du laboratoire".

Les participants

  • Coordinateur : ACONDICIONAMIENTO TARRASENSE ASSOCIACION - LEITAT
  • CENTER FOR TECHNOLOGY RESEARCH ANDINNOVATION (CETRI) LTD - CETRI
  • INSTITUT MINES-TELECOM
  • STICHTING WETSUS, EUROPEAN CENTRE OF EXCELLENCE FOR SUSTAINABLE WATER TECHNOLOGY - WETSUS
  • WINGS ICT SOLUTIONS INFORMATION & COMMUNICATION TECHNOLOGIES IKE -
  • STICHTING DELTARES
  • UNIVERSITA DEGLI STUDI DI ROMA LA SAPIENZA
  • FCC AQUALIA SA - AQUALIA
  • AYUNTAMIENTO DE LOS ALCAZARES

 

Logo 1  This project has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme

Filtrer par type de projet

Il n'y a pas d'actualité en ce moment.